WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Compositeurs (orgue) > Jean-François Dandrieu (F)
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Bach, Carl-Philipp-Emanuel
Bach, Jean-Sébastien
Bach, Wilhelm Friedemann
Claude Balbastre (France)
John Blow, organiste anglais
Georg Böhm (D)
Joseph Bonnet (France)
Dietrich Buxtehude
William Byrd, Angleterre
Jacques Charpentier (F)
Louis-Nicolas Clérambault
Michel Corrette
Jean-François Dandrieu (F)
Louis-Claude Daquin
Jeanne Demessieux (France)
Jacques Duphly
Rolande Falcinelli (F)
Girolamo Frescobaldi
Johann Jakob Froberger
Johann-Joseph Fux
Giovanni Gabrieli
Orlando Gibbons (GB)
Nicolas Gigault
Eugène Gigout (France)
Nicolas de Grigny, France
Guilmant, Felix-Alexandre (F)
Haendel, Georg-Friedrich
Gilles Jullien (Chartres)
Johann Kuhnau
Guillaume Lasceux
Nicolas Lebègue
Louis-James-Alfred Lefébure-Wély
Jean-Pierre Leguay (F)
Nicolas Jacques Lemmens (B)
Gaston Litaize (F)
Louis Marchand
Johann Mattheson (D)
Félix Mendelssohn-Bartholdy (D)
Georg Muffat
Jean-Baptiste Nôtre
Johann Pachelbel
Michael Praetorius
Max Reger (Allemagne)
Johann-Adam Reincken
François Roberday
Jan Pieterszoon Sweelink
Jean Titelouze
Charles Tournemire (France)
Louis Vierne, compositeur français
Charles-Marie Widor
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Jean-François Dandrieu (F)


Le compositeur français Jean-François Dandrieu (1682-1738)

Grand Orgue de l'église St-Merry à Paris. Crédit: www.parisbestlodge.com/saintmerri.html





•  Jean-François Dandrieu (Paris: 1682-1738).

Bibliographie:

   -  Dictionnaire de la Musique, les Hommes et leurs Oeuvres, Collection Marc Honegger, éditions Bordas, Paris, 1993.

   -  Lexikon der Orgel, Orgelbau, Orgelspiel, Kompositen und ihre Werke, Interpreten, éd. Laaber-Verlag, Köthen, 2008.

   -  Dictionnaire de la Musique, publié sous la direction de Marc Vignal, éditions Larousse, Paris, 2005.

   -  Divers liens Internet mentionnés ci-dessous en fin de page.


•  Jean-François Dandrieu (parfois orthographié d'Andrieu) est un compositeur français, formé par Jean-Baptiste Moreau. Il se produisit déjà à l'âge de 5 ans devant Madame (épouse de Monsieur, frère du Roi). Il lui offrit, en 1705, un Livre de Sonates en trio. A cette date, Dandrieu est titulaire de l'orgue historique de l'église Saint-Merry à Paris (parfois orthographiée Saint-Merri), en succession de Nicolas Lebègue. En 1721, il prend la suite de Jean-Baptiste Buterne à l'orgue de la Chapelle royale de Versailles. En 1733, il prend la succession de son oncle Pierre Dandrieu (1660-1733) comme titulaire de l'orgue de l'église St-Barthélemy, église aujourd'hui disparue (Île de la Cité).

Dandrieu fut un brillant compositeur pour le clavecin pour lequel il écrivit une musique inspirée de celle de François Couperin qui fut l'un de ses modèles, avec Lully et A. Corelli. Il écrivit aussi pour le violon seul des pièces proches de la Suite. Sa musique religieuse pour orgue comprend des Noëls, genre très en vogue à cette époque. Il composa des Offertoires en forme de Prélude et Fugue qui ne manquent pas d'une certaine grandeur.

Oeuvres principales

Livre de Sonates en trio (1ère oeuvre, Paris, 1705); les Caractères de la Guerre ou Suite de Symphonies (Paris, 1718); Principes de l'accompagnement du Clavecin (Paris, 1718); Livre de Sonates à violon seul (Paris); Premier Livre de clavecin (dédié au Roi, Paris, 1724); Deuxième Livre de clavecin (dédié au Prince de Conti, Paris 1727); Troisième Livre de clavecin (Paris, 1734); Premier Livre de pièces d'orgue (Paris, 1739); divers Airs sérieux ou à boire (1718-19). Oeuvres d'orgue parues à titre posthume: Noëls, O Filii, Chanson de Saint-Jacques et Carillons. Un Second Livre d'orgue, non paru, était en gestation avant sa mort.

Lorsqu'on évoque, pour la France, la musique de clavecin durant la 1ère moitié du 18ème siècle, les noms de Couperin et de Rameau viennent immédiatement à l'esprit. Les trois Grands Livres de clavecin de Dandrieu sont écrits en pleine maturité, alors qu'il est nommé organiste du Roi. La musique de clavecin de Dandrieu est manifestement influencée par François Couperin. Sa première suite se termine par un fameux divertissement sur les Caractères de la Guerre (version symphonique publiée en 1718 et publiée, séparément, pour le clavecin, en 1733).


•  Evoquer la vie de Jean-François Dandrieu nous donne l'occasion de parler d'un orgue parisien important, le Grand Orgue de l'église St-Merry (ou -Merri), dans le 4ème arrondissement de la capitale.

•  L'église: Un ermite, saint Médéric, abbé de St-Martin d'Autun, aurait séjourné à cet endroit, peu avant l'an 700. Une chapelle fut élevée, érigée ensuite en collégiale dépendant du Chapitre de la cathédrale. Nous sommes à l'époque dans le quartier des Halles. L'église actuelle débuta, dans sa construction, en 1500 environ. Le plan est traditionnel: une nef principale flanquée d'un collatéral d'un côté et deux collatéraux de l'autre. Il y a des chapelles le long des bas-côtés. Le choeur, suivant un transept non saillant, est à 5 pans avec déambulatoire et chapelles. Saint-Merry fut surnommée "Notre-Dame la Petite". Terminée entre 1520 et 1552, l'église est transformée sous Louis XV (perte du jubé, des verrières). Elle est ensuite fermée en 1793 et transformée en usine à salpêtre. De 1797-1801, elle est baptisée Temple du Commerce. L'architecture de St-Merry est gothique avec des influences anglaises flamboyantes (croisée du transept). Le décor intérieur est typique du 18ème siècle, puis de l'époque classique. Quelques verrières du 16ème s. ont été conservées. A St-Merry, il y a différentes oeuvres d'art peintes également: toile de Simon Vouet de 1640, fresque de 1843, Vierge de 1765...

•  Les Grandes Orgues: cet instrument a une histoire intéressante. Différentes interventions en ont fait, maintenant, un exemple remarquable de l'orgue néo-classique français. Il aurait besoin, nous dit-on, d'une restauration approfondie. Un premier orgue apparaît au 16ème siècle, dans le bras Sud du transept. En 1647, l'orgue est transféré dans un buffet (encore actuel) et sur une tribune au-dessus du portail principal. On lui ajoute un Positif de dos. A cette époque (vers 1650), l'orgue de St-Merry compte 35 jeux sur 3 claviers et pédalier. Le facteur Enoch, en 1664, ajoute un demi-clavier de Récit (Cornet). En 1669, Nicolas Lebègue passe un marché à titre personnel avec deux facteurs pour faire relever l'orgue et pour porter les claviers à 50 notes.

Au début du 18ème s., le facteur Collard effectue un relevage, rajoute quelques jeux et refait la soufflerie. En 1755, les frères Slodtz, qui embellissent l'église, agrandissent la tribune de l'orgue et modifient le Positif. Dès 1763, c'est François-Henri Clicquot qui prend l'entretien de l'orgue de St-Merry (relevage en 1778, puis en 1782). Claude-François Clicquot intervient à son tour en 1791.

Heureusement, la Révolution épargne cet instrument. Claude-François Clicquot le remet en état en 1799. On note un relevage en 1816, par le facteur Dallery, lequel restitue les Pleins-Jeux disparus. De 1854 à 1857, A. Cavaillé-Coll reconstitue l'orgue de St-Merry. Il garde la majorité des tuyaux anciens, grâce à l'intervention de C. Saint-Saëns, lequel était alors titulaire de l'instrument. C'est sur cet instrument que Saint-Saëns composa sa fameuse Symphonie pour Orgue.

En 1917, la Maison Abbey électrifie la soufflerie et effectue un relevage partiel (en 1922). Entre 1946 et 47, la Maison Gonzalez remanie en profondeur cet instrument sous la direction de N. Dufourcq, titulaire. Des jeux sont ajoutés. L'orgue, depuis, a souffert du chauffage à air pulsé. Le facteur Bernard Dargassies (Manufacture Vosgienne de Grandes Orgues), en 1999, revoit la soufflerie et la Machine Barker

L'orgue actuel de St-Merry est un instrument représentant bien le style néo-classique français, tel qu'il s'exprimait dans la facture Gonzalez, en 1947. On relève un Grand-Orgue avec une assise classique, ainsi qu'au Positif de dos et au Pédalier. Le Récit est d'essence néo-classique, avec mixtures mais sans jeux harmoniques. Un clavier d'Echo fait parler des jeux placés dans le soubassement droit de l'orgue. Cet instrument permet de visiter des répertoires remarquables: depuis les compositeurs anciens du 18ème s. français jusqu'aux contemporains. Le problème se pose: faut-il reconstituer l'orgue Clicquot de St-Merry ou, au contraire, respecter l'ensemble des jeux jusqu'à l'intervention de Gonzalez ? En 1950, l'orgue de St-Merry était un orgue réputé, par la synthèse qu'il opérait entre jeux anciens et modernes. Certains disent qu'il s'agissait alors d'une mode et que, maintenant, la "mode" serait à la reconstitution historique. Mais certains, au contraire, réclament la restauration de l'orgue de St-Merry dans l'esprit d'un orgue néo-classique français des années 1950.


•  Composition de l'orgue de St-Merry: on observe quelques petites différences entre les références donnant cette composition; nous retenons la composition des jeux du lien français suivant: http://orgue.free.fr/a4o9.html .

Grand-Orgue: Montre 16', Bourdon 16', Montre 8', Bourdon 8', Flûte 8', Flûte 4', Nasard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Cornet 5r, Fourniture 4r, Cymbale 3r, Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4'.

Positif: Montre 8', Bourdon 8', Prestant 4', Flûte 4', Nasard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Larigot 1 1/3', Plein-Jeu 3r, Cymbale 2r, Trompette 8', Cromorne 8', Clairon 4'.

Récit expressif: Principal 8', Dulciane 8', Voix céleste 8', Bourdon 8', Flûte 4', Viole 4', Octavin 2', Mixture 5r, Plein-Jeu 4r, Cymbale 3r, Bombarde 16', Trompette 8', Hautbois 8', Clairon 4'.

Echo: Flûte 8', Flûte 4', Quarte 2', Sesquialtera 2r, Cymbale 2r, Hautbois (dessus) 8', Voix Humaine 8'.

Pédale: Soubasse 32', Montre 16', Soubasse 16', Contrebasse 16', Principal 8', Bourdon 8', Flûte 8', Principal 4', Flûte 4', Flûte 2', Fourniture 5r, Cornet 2r, Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4'.

Accouplements: Pos./GO, Réc./GO, Echo/GO, Réc./Pos., Echo/Réc. Tirasses: pour GO, Pos., Réc., Echo. Suppression GO. Suppression anches à la Pédale, au GO, au Pos., au Réc. Trémolo à l'Echo. Buffet et partie instrumentale classés. Les claviers ont 56 notes. La Pédale compte 30 marches. La transmission des notes est mécanique avec Machine Barker au Grand-Orgue. La transmission de jeux est penumatique.


•  Liens Internet divers à consulter:

     -  http://orgue.free.fr/a4o9.html (composition du Grand Orgue),

     -  http://orgue.free.fr/a4o9bis.html (composition de l'orgue de choeur),

     -  église St-Merri (ou Merry): cliquer ici,

     -  état de l'orgue de St-Merry actuellement: cliquer ici

     -  orgue de St-Merry: cliquer ici ,

     -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/smerryp.html (texte en français sur St-Merry),

     -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/smerryp1.html photos de St-Merry, église et orgues),

     -  http://saintmerry.org/leglise-saint-merry/ (histoire de Saint-Merry),

     -  http://www.orguesstmerri.com/projetMerriOrgue/restauration1.html (projet de restauration du Grand Orgue),

     -  http://www.parisbestlodge.com/saintmerri.html (diverses vues de l'église),

     -  autres vues de l'église St-Merry: cliquer ici ,

     -  http://en.wikipedia.org/wiki/Saint-Merri (page en anglais),

     -  http://saintmerry.org/ (lien paroissial),

     -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Fran%E7ois_Dandrieu (page sur J. F. Dandrieu),

     -  http://www.musicologie.org/Biographies/dandrieu_jean_francois.html (autre page sur Dandrieu et son oeuvre),

     -  http://www.amisduclavecin.be/Dandrieu.html (autre page sur Dandrieu),

     -  http://www.paris-promeneurs.com/L-eglise-Saint-Merri (autre site sur l'église Saint-Merry),

     -  Musique de Dandrieu jouée au clavecin (et piano) par l'auteur du site: entendre ici,

     -  Musique de Dandrieu au clavecin par l'auteur du site: entendre ici,

     -  Musique de Dandrieu au piano par l'auteur du site: écouter ici,

     -  Musique de Dandrieu (Noëls) par l'auteur du site au clavecin: écouter ici.

     -  lors de notre passage à Paris en novembre 2012, l'entrée à l'église (en travaux) nous a été refusée. Quant à l'orgue, il nous a été répondu qu'il était muet, non visible et emballé dans un plastique protecteur ! Extérieurement, l'église St-Merry donnait plusieurs signes de dégradation par les attaques du temps.....  


•  Ci-dessus, en guise de vignette de cette page, nous mettons un cliché du Grand Orgue de l'église Saint-Merry à Paris. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. [Source: www.parisbestlodge.com/saintmerri.html ].


Vue extérieure de l'église St-Merry: ci-dessous, à droite

Vue de l'église St-Merry. Crédit: www.uquebec.ca/musique/orgues/france/


Vue de vitraux dans le choeur de St-Merry: ci-dessous, à droite

Vitraux dans le choeur de St-Merry. Crédit: paris1900.lartnouveau.com/paris04/eglises/

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage