WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Compositeurs (orgue) > Georg Muffat
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Bach, Carl-Philipp-Emanuel
Bach, Jean-Sébastien
Bach, Wilhelm Friedemann
Claude Balbastre (France)
John Blow, organiste anglais
Georg Böhm (D)
Joseph Bonnet (France)
Dietrich Buxtehude
William Byrd, Angleterre
Jacques Charpentier (F)
Louis-Nicolas Clérambault
Michel Corrette
Jean-François Dandrieu (F)
Louis-Claude Daquin
Jeanne Demessieux (France)
Jacques Duphly
Rolande Falcinelli (F)
Girolamo Frescobaldi
Johann Jakob Froberger
Johann-Joseph Fux
Giovanni Gabrieli
Orlando Gibbons (GB)
Nicolas Gigault
Eugène Gigout (France)
Nicolas de Grigny, France
Guilmant, Felix-Alexandre (F)
Haendel, Georg-Friedrich
Gilles Jullien (Chartres)
Johann Kuhnau
Guillaume Lasceux
Nicolas Lebègue
Louis-James-Alfred Lefébure-Wély
Jean-Pierre Leguay (F)
Nicolas Jacques Lemmens (B)
Gaston Litaize (F)
Louis Marchand
Johann Mattheson (D)
Félix Mendelssohn-Bartholdy (D)
Georg Muffat
Photos (G. Muffat)
Jean-Baptiste Nôtre
Johann Pachelbel
Michael Praetorius
Max Reger (Allemagne)
Johann-Adam Reincken
François Roberday
Jan Pieterszoon Sweelink
Jean Titelouze
Charles Tournemire (France)
Louis Vierne, compositeur français
Charles-Marie Widor
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Georg Muffat


Georg Muffat, compositeur


Bibliographie :

 

 

Georg MUFFAT est un compositeur et organiste autrichien d'origine française, né à Megève (Haute-Savoie) en 1653 et décédé à Passau en 1704 . Il passa sa jeunesse en Alsace puis à Paris où il consacra 6 ans de sa jeune vie à l'étude de la musique. Durant cette période, il fut notamment titulaire des orgues de l' église de Molsheim en Alsace (ce n'était pas encore l' orgue Silbermann que l'on peut y admirer actuellement, car il date de 1781 ). Muffat fut un grand voyageur : on sait qu'il travailla à l' Université d'Ingolstadt en 1674. Puis on le signale à Vienne, à Salzbourg, à Prague. En 1678, il sera l'organiste de l' archevêque de Salzbourg , lequel envoie Muffat en Italie, à Rome, en 1682, pour y rencontrer Bernardo Pasquini , lequel connaissait bien la musique italienne, notamment celle de Palestrina. En Italie, Muffat rencontre aussi A. Corelli . Dès 1690 et jusqu'à son décès, Muffat fut Maître de Chapelle du Prince-Evêque à Passau.


Oeuvres : Armonico tributo cioè sonate di camera (1682), Apparatus musico-organisticus , Livre I, (1690), Suavioris harmoniae instrumentalis hyporchematicae Florilegium I (1695), Florilegium II (1698), Exquisitioris harmoniae instrumentalis gravijucundae selectus (1701), trois Opéras , une Messe , une Sonate pour violon, des danses à interpréter au clavier, Regulae concentuum partiturae (1699). La musique de ballet de Muffat représente une synthèse des styles français, italien et allemand. Son oeuvre orchestrale occupe une place importante dans l'évolution du style annonçant J.S. Bach . Son Apparatus musico-organisticus réunit 12 grandes Toccate , une Ciacone , une Passacaglia et des variations. Cette musique d'orgue est l'une des plus importantes de la fin du 17ème siècle en Allemagne. On y sent l'influence des grands compositeurs italiens (comme Frescobaldi ) et l'influence de la musique d'orgue parisienne de l'époque, également. Haendel a puisé quelques thèmes de ses Concertos grossos dans la musique orchestrale de Muffat.


Muffat eut notamment un fils, Gottlieb , également musicien. Il devint, à Vienne, organiste de la chapelle impériale en 1717. Avec la musique de Georg Muffat, on touche à la fin de grande musique baroque de tradition austro-allemande du tout début du 18ème siècle. L'ère de J.S. Bach a déjà commencé.


Nous avons mentionné que Georg Muffat fut titulaire des orgues de Molsheim en Alsace, dans sa jeunesse. Cela nous amène à mentionner l'instrument qui se trouve actuellement en l'église paroissiale St-Georges et de La Trinité, à Molsheim. Muffat, élève du Collège de Molsheim, a donc joué de l'instrument qui précéda l'actuel, vers 1668 . L'actuel orgue est l'un des derniers instruments que construisit Jean-André Silbermann , en 1781 . Nous reproduisons ici une petite partie du texte du site Internet mentionné ci-dessus et que nous rappelons encore:

 

 


L' orgue Silbermann de Molsheim comptait à l'origine 22 jeux sur 2 claviers et pédalier. Différentes réparations furent faites sur cet orgue en 1816, 1838 et 1854 (par Stiehr). Un nouveau facteur étant venu s'établir à Molsheim, en 1886, on lui confia les travaux d'entretien du Silbermann. Le clavier d'Echo du Silbermann fut transformé en Récit expressif. Pression, diapason, composition subirent des assauts. Les travaux continuèrent ainsi jusqu'en 1941.


De 1969 à 1971 , le grand facteur Alfred Kern reconstruisit l'orgue Silbermann de Molsheim avec un soin et un respect exemplaires, restituant au plus près de la réalité, la sonorité du beau Silbermann d'origine.

 

Composition de l'orgue de Molsheim :

Grand-Orgue avec Bourdon 16', Montre 8', Bourdon 8', Prestant 4', Quinte 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Sifflet 1' (B et D), Cornet 5r, Fourniture 3r, Cymbale 2r, Trompette 8' (B et D).

Echo (51 notes) avec Bourdon 8' (B et D), Flûte 4' (B et D), Nasard 2 2/3' (B et D), Doublette 2' (B et D), Tierce 1 3/5' (Dessus), Flageolet 1' (Dessus), Fagott-Bass 8' (B).

Pédalier = 25 notes avec Soubasse 16', Octavebasse 8', Trompette 8'.

Il y a un Tremblant fort. Traction mécanique. Ni Tirasse, ni Accouplement.

 

 

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 VTX Webpme. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by VTX
Retour Homepage