WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Compositeurs (orgue) > Giovanni Gabrieli
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Bach, Carl-Philipp-Emanuel
Bach, Jean-Sébastien
Bach, Wilhelm Friedemann
Claude Balbastre (France)
John Blow, organiste anglais
Georg Böhm (D)
Joseph Bonnet (France)
Dietrich Buxtehude
William Byrd, Angleterre
Jacques Charpentier (F)
Louis-Nicolas Clérambault
Michel Corrette
Jean-François Dandrieu (F)
Louis-Claude Daquin
Jeanne Demessieux (France)
Jacques Duphly
Rolande Falcinelli (F)
Girolamo Frescobaldi
Johann Jakob Froberger
Johann-Joseph Fux
Giovanni Gabrieli
Photos (G. Gabrieli)
Orlando Gibbons (GB)
Nicolas Gigault
Eugène Gigout (France)
Nicolas de Grigny, France
Guilmant, Felix-Alexandre (F)
Haendel, Georg-Friedrich
Gilles Jullien (Chartres)
Johann Kuhnau
Guillaume Lasceux
Nicolas Lebègue
Louis-James-Alfred Lefébure-Wély
Jean-Pierre Leguay (F)
Nicolas Jacques Lemmens (B)
Gaston Litaize (F)
Louis Marchand
Johann Mattheson (D)
Félix Mendelssohn-Bartholdy (D)
Georg Muffat
Jean-Baptiste Nôtre
Johann Pachelbel
Michael Praetorius
Max Reger (Allemagne)
Johann-Adam Reincken
François Roberday
Jan Pieterszoon Sweelink
Jean Titelouze
Charles Tournemire (France)
Louis Vierne, compositeur français
Charles-Marie Widor
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Giovanni Gabrieli


Giovanni Gabrieli (parfois écrit Gabrielli), musicien de la Renaissance

Giovanni Gabrielli (Gabrieli), portrait. Crédit: //it.wikipedia.org/













 


Giovanni Gabrieli , compositeur italien de la Renaissance , est né à Venise en 1557 et décédé à Venise en 1612 . Il est le neveu du compositeur Andrea Gabrieli ( 1532-1585 ). Giovanni fut l'élève d'Andrea et son fervent admirateur. En 1576, Giovanni Gabrielli se rend à Munich où il entre en relation avec R. de Lassus . Il revient à Venise en 1580 et y restera jusqu'à sa mort. En 1585, il partage avec son oncle Andrea la charge d' organiste à la basilique St-Marc de Venise . Il assumera cette tâche ensuite seul. Depuis 1585 jusqu'en 1607, il est également organiste à la Scuola San Rocco . Gabrielli eut des élèves à la hauteur de sa renommée et de son talent : Heinrich Schütz qui séjourna à Venise de 1609 à 1613, par exemple. Il commença à publier ses propres oeuvres après avoir terminé l'édition de celles de son oncle. L'influence de Gabrielli fut importante, notamment en Allemagne, où le style polyphonique fut en usage plus longtemps qu'en Italie. Certains considèrent que Gabrielli fut le " père spirituel " de J.S. Bach .


Gabrieli a composé surtout de la musique religieuse vocale ( motets , 2 livres de Sacrae Symphoniae à 6 à 16 voix, 40 autres motets , 2 Magnificats , un Kyrie-Gloria et Sanctus , 26 autres motets , des Litanies de la Vierge ...). En musique profane , on remarque des madrigaux . En musique instrumentale, il a composé évidemment pour l' orgue , son instrument: 11 Intonationi d'Organo , 2 Ricercari , 14 Canzoni et 2 sonates ; 16 autres Canzoni et 5 sonates en 1615. D'autres nombreuses pièces pour clavier ont été publiées collectivement, en 1593, avec les oeuvres de son oncle (recueils collectifs). Les oeuvres de Gabrielli pour orgue adoptent parfois le genre Canzone alla francese . Les oeuvres de 1615 sont remarquables par la puissance de l'architecture et la richesse de la couleur instrumentale.


Pour se faire une idée de l' orgue italien de la fin du 16ème siècle, l'orgue tel que, probablement, Gabrielli aurait pu jouer, il ne reste pas d'instrument de cette époque à Venise. Il reste des buffets d'orgue splendides, mais la partie instrumentale qui fut installée à l'intérieur est le plus souvent du 18ème siècle, ou ultérieure. Une entreprise de reconstitution d'un orgue de la Renaissance italienne est en cours d'achèvement à l'église Chiesa di San Salvador à Venise (construction par le facteur J. Ahrend ).


Dans la région proche de Venise , il existe un orgue fameux du facteur Costanzo Antegnati (de 1588 ) à l'église  S.-Maria della Consolazione  à Almenno , près de Bergame . Tous les sites Internet ci-dessus (haut de page) conduisent à ces renseignements. L'orgue Antegnati près de Bergame est probablement l'une des meilleures illustrations des orgues qu'aurait pu toucher Gabrielli à la toute fin du 16ème siècle.

Composition de cet orgue : clavier avec Principale 8', Ottava 4', Decimaquinta (15ème) 2', Decimanona (19ème) 1 1/3', Vigesima seconda (22ème) [Octave Fifteenth], Vigesima sesta (26ème) [Twenty-Sixth], Cornetto tre File (3 rangs), Flauto in Ottava 4', Flauto in Duodecima 2 2/3', Voce Humana 8' (anciennement: Fiffero), Contrabassi 16'. Tremblant. Pédalier : en attache permanente au clavier ; 14 marches au pédalier avec octave courte.

Cet orgue est dans un état de conservation remarquable , le couvent attenant ayant été fermé en 1772. La restauration a eu lieu en 1996, très fidèlement. On peut se faire ainsi une bonne idée de l'instrument de la Renaissance que Gabrielli aurait pu avoir sous les doigts !


[ A noter deux choses : on rencontre l'orthographe Gabrieli plus souvent que celle avec deux " l " ( Gabrielli ). L'orgue Antegnati ci-dessus est mentionné, selon les sources, dans l'église di San Nicolai à Almenno , ou bien, parfois, dans l'église St-Maria della Consolazione à Almenno , mais le plus souvent dans la seconde . Nous avons donc choisi de localiser cet orgue dans cette première église . A ce sujet, voir les deux sites suivants: cliquer ici et aussi ici. Voir le lien suivant pour confirmer que l'orgue Antegnati est bien dans la première église. Voir en lisant le texte italien et au niveau des notes de bas de page]. Dans les villes italiennes (et aussi au Tessin), les églises sont souvent nombreuses et avec des noms parfois un peu compliqués, ce qui favorise parfois la confusion sur Internet !

 

En guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un portrait de G. Gabrieli , ainsi qu'on le trouve sur de nombreux sites Internet. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

 

 

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage