WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Compositeurs (orgue) > Johann-Adam Reincken
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Bach, Carl-Philipp-Emanuel
Bach, Jean-Sébastien
Bach, Wilhelm Friedemann
Claude Balbastre (France)
John Blow, organiste anglais
Georg Böhm (D)
Joseph Bonnet (France)
Dietrich Buxtehude
William Byrd, Angleterre
Jacques Charpentier (F)
Louis-Nicolas Clérambault
Michel Corrette
Jean-François Dandrieu (F)
Louis-Claude Daquin
Jeanne Demessieux (France)
Jacques Duphly
Rolande Falcinelli (F)
Girolamo Frescobaldi
Johann Jakob Froberger
Johann-Joseph Fux
Giovanni Gabrieli
Orlando Gibbons (GB)
Nicolas Gigault
Eugène Gigout (France)
Nicolas de Grigny, France
Guilmant, Felix-Alexandre (F)
Haendel, Georg-Friedrich
Gilles Jullien (Chartres)
Johann Kuhnau
Guillaume Lasceux
Nicolas Lebègue
Louis-James-Alfred Lefébure-Wély
Jean-Pierre Leguay (F)
Nicolas Jacques Lemmens (B)
Gaston Litaize (F)
Louis Marchand
Johann Mattheson (D)
Félix Mendelssohn-Bartholdy (D)
Georg Muffat
Jean-Baptiste Nôtre
Johann Pachelbel
Michael Praetorius
Max Reger (Allemagne)
Johann-Adam Reincken
Photos (J.-A. Reincken)
François Roberday
Jan Pieterszoon Sweelink
Jean Titelouze
Charles Tournemire (France)
Louis Vierne, compositeur français
Charles-Marie Widor
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Johann-Adam Reincken


Johann-Adam Reincken

Portrait de J.A. Reincken. Crédit: //de.wikipedia.org/
Bibliographie :








Voici l'un des grands compositeurs et improvisateurs à l'orgue, avec Buxtehude , du premier quart du 18ème siècle, en Allemagne . Il est né en 1623 (probablement à Wildeshausen ) et décédé à Hambourg en 1722 . Il séjourna brièvement aux Pays-Bas avec son père avant de s'établir à Hambourg où il devint l'élève de Scheidemann , avant d'être son "assistant" dès 1658, puis son successeur , en 1663 , à la tribune du Grand Orgue de l'église Ste Catherine ( St. Katharinen ), l'un des plus beaux instruments de toute l'Allemagne à cette époque [Scheidemann avait été l'élève de Sweelinck à Amsterdam].

Reincken fonda l'opéra de Hambourg en 1678. A la mort de Buxtehude, il était considéré comme le meilleur organiste de l'Allemagne du Nord. C'est cette renommée qui lui vallut des visites de Jean-Sébastien Bach en 1700-1703 et 1720 . Reincken, dans ses compositions pour orgue, a été influencé par Sweelinck , dont l'enseignement lui était parvenu par son maître Scheidemann. Il fut aussi influencé par d'autres compositeurs comme Froberger et par l'Italie. Seule une petite partie de son oeuvre nous est parvenue, malheureusement. Mais, à constater l' influence de Reincken sur Bach , on peut penser qu'il a laissé une forte empreinte sur les organistes et compositeurs du début du 18ème siècle allemand.


[ Froberger : musicien organiste et claveciniste (1616 - 1667), qui travailla à Rome où il reçut les conseils et l'enseignement de Frescobaldi . Il séjourna aussi à Paris et parcourut l'Europe entière de l'époque. Il réalisa une synthèse des styles français et italien dans ses compositions].


Oeuvres : Reincken a publié, en 1687 , le Hortus musicus (Jardin musical) contenant des pièces pour 2 violons, viole de gambe et basse continue. Dans cet ouvrage, il pratique l'assemblage d'un mouvement de sonate suivi d'un divertissement. On n'a gardé qu'une seule composition vocale de Reincken : une cantate d'église Es erhub sich ein Streit qui annonce les grandes cantates de Bach . Autres oeuvres : Partite diverse sopra l'aria "Schweiget mir Weiber nehmen" ; une Suite en Trio extraite du Hortus musicus et publiée en 1929. Pour le clavier : Toccata en sol maj. , des fantaisies de choral (notamment sur An Wasserflüssen Babylon). Un recueil d'oeuvres choisies pour clavier a été publié en 1969 par l'Amer. Inst. of Musicology. Les oeuvres complètes (?) pour orgue ont été publiées en 1974 (Wiesbaden). En 1720, Bach entendit Reincken improviser (à 97 ans) sur le thème du choral An Wasserflüssen Babylon et en fut fortement impressionné.


L' orgue de l'église St Katharinen de Hambourg , dans sa forme du début du 18ème siècle n'est plus présent. Une association s'est créée pour réunir les fonds dans le but de reconstruire, dans ce sanctuaire, un grand orgue baroque, là où Reincken et Bach se sont rencontrés. Dans cette grande église de Hambourg, on signale un orgue " Bach " de choeur construit par les facteurs Detlef Kleuker en 1984 , et revu + relevé en 2001 . Nous en donnons ci-dessous la composition.

Composition de l'orgue de choeur ci-dessus :

Clavier 1 = Grand-Orgue avec Prinzipalflöte 8', Praestant 4', Blockflöte 2', Mixtur 5f, Trompette en chamade 8'.

Clavier 2 = Récit avec Gedackt (Bourdon) 8', Flûte harmonique 4', Prinzipal 2', Cymbal 3f, Hautbois 8', Quinte 2 2/3', Terz (Tierce) 1 3/5'. Tremblant sur les 2 claviers, séparément.

Pédale = Subbass 16', Gemshorn 8', Trompete 8'.


A l'époque de Reincken (et donc de Bach ), le Grand Orgue de l'église St Katharinen de Hambourg comptait 58 jeux sur 4 claviers et pédalier. Il fut modifié aux 19 et 20èmes siècles sans perdre pourtant de son éclat quant aux timbres baroques. Cet instrument disparut lors d'un bombardement allié en 1943. Environ 520 tuyaux purent être sauvés de ce sinistre. Ils parlent maintenant dans le grand orgue actuel, un instrument des facteurs Kemper & Fils ( 1962 ), restauré par Beckerath en 1988 . Ce grand orgue a été démonté et doit faire place un fameux "orgue Bach" en cour d'installation dans les années 2009-2011... 

 

En guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un portrait de Reincken , tel qu'il figure dans plusieurs sites Internet. [Crédit: //de.wikipedia.org/ ]. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage