WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Compositeurs (orgue) > Louis-James-Alfred Lefébure-Wély
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Bach, Carl-Philipp-Emanuel
Bach, Jean-Sébastien
Bach, Wilhelm Friedemann
Claude Balbastre (France)
John Blow, organiste anglais
Georg Böhm (D)
Joseph Bonnet (France)
Dietrich Buxtehude
William Byrd, Angleterre
Jacques Charpentier (F)
Louis-Nicolas Clérambault
Michel Corrette
Jean-François Dandrieu (F)
Louis-Claude Daquin
Jeanne Demessieux (France)
Jacques Duphly
Rolande Falcinelli (F)
Girolamo Frescobaldi
Johann Jakob Froberger
Johann-Joseph Fux
Giovanni Gabrieli
Orlando Gibbons (GB)
Nicolas Gigault
Eugène Gigout (France)
Nicolas de Grigny, France
Guilmant, Felix-Alexandre (F)
Haendel, Georg-Friedrich
Gilles Jullien (Chartres)
Johann Kuhnau
Guillaume Lasceux
Nicolas Lebègue
Louis-James-Alfred Lefébure-Wély
Jean-Pierre Leguay (F)
Nicolas Jacques Lemmens (B)
Gaston Litaize (F)
Louis Marchand
Johann Mattheson (D)
Félix Mendelssohn-Bartholdy (D)
Georg Muffat
Jean-Baptiste Nôtre
Johann Pachelbel
Michael Praetorius
Max Reger (Allemagne)
Johann-Adam Reincken
François Roberday
Jan Pieterszoon Sweelink
Jean Titelouze
Charles Tournemire (France)
Louis Vierne, compositeur français
Charles-Marie Widor
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Louis-James-Alfred Lefébure-Wély


Un compositeur et interprète d'orgue français: Louis-James-Alfred Lefébure-Wély (19ème siècle)

Portrait de Louis Lefébure-Wély. Crédit: //fr.wikipedia.org/





•  Louis-James-Alfred Lefébure-Wély (souvent simplement mentionné sous Louis Lefébure-Wély) fut un compositeur et interprète d'orgue en France. Ses talents d'improvisateur étaient surtout reconnus. Il est né à Paris en novembre 1817 et décédé à Paris en janvier 1870. Il était le fils d'Isaac-François Lefébure-Wély (1756 - 1831), maître de clavecin, puis organiste à St-Jacques-du-Haut-Pas à Paris et titulaire, ensuite, de l'orgue de l'église Saint-Roch à Paris. Son fils, qui nous intéresse dans cette monographie, devint suppléant de son père à l'orgue de St-Roch à l'âge de 10 ans ! Au Conservartoire, il fut élève d'orgue (Fr. Benoist), de piano (PJ. Zimmermann), d'harmonie (H.M. Berton), et de composition (J.Fr. Halévy). Il devint organiste à l'église de La Madeleine en 1847 (l'une des prestigieuses tribunes d'un instrument Cavaillé-Coll à Paris). Il devint ensuite (1863) organiste à l'église Saint-Sulpice, toujours à Paris, autre sanctuaire où trône un prestigieux Cavaillé-Coll, encore actuellement. Lefébure-Wély, grand virtuose à l'orgue, participa avec C.-Coll à l'évolution et au perfectionnement de l'instrument au 19ème siècle, ceci dans l'esprit français. Lefébure-Wély s'intéressait également à l'harmonium, pour lequel il a composé également.


•  Quelques oeuvres à retenir: L'Office Catholique (pour orgue), 1860, 2/1868. L'Organiste moderne (Paris, 1868). Vade Mecum de l'Organiste (Paris, 1869). Les Grandes Orgues, vade mecum des Eglises (1877, oeuvre posthume). Grande Fantaisie de concert pour piano et orgue expressif (1855). Les Chants du Soir (pour orgue expressif, 1858). Fantaisie (pour orgue expressif, 1858). 150 pièces pour piano; Sonate dramatique pour piano et violon (1868). Un Quatuor (1847), un Quintette (1851) restés manuscrits. 3 Messes restées manuscrites. Un opéra: Les Recruteurs, représenté à Paris en 1861.


•  Liens à ouvrir concernant Louis Lefébure-Wély:

     -   Ouvrage: Dictionnaire de la Musique, Coll. Marc Honegger, 2 volumes, Bordas, Paris, 1993.

     -   page Wikipedia concernant ce compositeur: cliquer ici ,

     -   http://www.culture.gouv.fr/culture/cavaille-coll/fr/lefebure.html (autre page intéressante),

     -   http://www.symphozik.info/Louis_James_Alfred+Lefebure-Wely,84.html (autre page intéressante),

     -   http://www.hetorgel.nl/e2000-01c.htm (autre page plus nuancée: " a composer of decadent organ music ? "),

     -   http://www.youtube.com/watch?v=UjBKVMTXDj4  (musique d'orgue de L.-Wély).


•  Evoquer dans ces pages le compositeur et organiste Louis Lefébure-Wély, c'est aussi évoquer le Grand Orgue Cavaillé-Coll de l'église de La Madeleine, bien sûr ! Cette église fut élevée en 1764 (architecte Pierre Constant d'Ivry) sur un plan proche de celui de l'église des Invalides, avec un dôme surmontant l'édifice en forme de croix latine. A la mort d'Ivry, en 1777, le nouvel architecte, Guillaume-Marin Couture fait raser le monument et décide d'élever un bâtiment inspiré du Panthéon. Lors de la Révolution, en 1789, les travaux sont interrompus. Ils reprirent en 1806. Le bâtiment n'a pas eu d'affectation immédiate: on hésitait beaucoup. C'est Napoléon, en 1806, qui décida d'ériger à cet endroit un Temple à la gloire des soldats de la Grande Armée. L'architecte Pierre-Alexandre Vignon fut chargé de donner à cet édifice la forme et les dimensions d'un temple antique. Mais lors de l'élévation de l'Arc de Triomphe, le rôle de l'édifice de La Madeleine devenait un peu caduc. En 1815, à la chute de Napoléon, Louis XVIII confirme que le bâtiment sera une église. Les travaux, en 1828, à la mort de Vignon, changent encore de mains (Jacques-Marie Huvé). La Madeleine, qui faillit même être transformée en gare, fut enfin consacrée au culte catholique en 1842. Cet édifice est unique en Ville de Paris, avec sa colonnade s'élevant à 20 m et constituée de 52 colonnes.


•  Les orgues: c'est Aristide Cavaillé-Coll, comme dit plus haut, qui construisit le Grand Orgue de La Madeleine. Il fut achevé en 1846, Aristide ayant travaillé en collaboration avec son père Dominique (ils venaient d'achever l'instrument remarquable de la Basilique de Saint-Denis). L'orgue comptait alors 4 claviers, pédalier et 46 jeux. Le buffet d'orgue de La Madeleine supprimait la différenciation optique entre Positif et Grand Orgue. Les titulaires de l'instrument de La Madeleine furent nombreux et prestigieux, Lefébure-Wély en ayant été le premier (1847-1857). Nous donnons ci-dessous une série de liens se rapportant à ces titulaires de l'orgue de La Madeleine. Successivement, ce furent: Camille Saint-Saëns (1857-1877), Théodore Dubois (1877-1896), Gabriel Fauré (1896-1905), Henri Dallier (1905-1934), Edouard Mignan (1935-1962), Jeanne Demessieux (1962-1968), Odile Pierre (1969-1979), François-Henri Houbart (depuis 1979). L'orgue, quant à lui, a subi des relevages et transformations, notamment par les facteurs Mutin (1927), Roethinger (1957), Gonzalez (1971), Dargassies (1988), ce dernier ayant notamment ajouté des chamades en façade. L'instrument fut aussi électrifié en 1971 (traction des notes et jeux). Des jeux furent aussi ajoutés en 1957, notamment des mixtures.


•  Liens concernant l'église de La Madeleine:

     -   http://fr.wikipedia.org/wiki/%C9glise_de_la_Madeleine (page sur La Madeleine), 

     -   http://www.eglise-lamadeleine.com/ (Paroisse de La Madeleine), 

     -   http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/smadeleinep.html (église et orgues, texte),

     -   http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/smadeleinep1.html (photos: église et orgues),

     -   http://www.musimem.com/madeleine-orgue.htm (page sur les orgues), 

     -   http://orgue.free.fr/a8o13.html (composition actuelle de l'instrument), 

     -   http://www.manufacture-orgues.fr/Mad.htm (chantier du facteur Dargassies, avec ajout des chamades) [Ce site est inactif depuis juin 2008],

         En remplacement, nous proposons le lien suivant: voir ici,

     -   notre rubrique personnelle (visite 2009) sur la Madeleine: cliquer ici ,

     -   http://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Saint-Sa%EBns (C. Saint-Saëns, titulaire après Lefébure-Wély),

     -   http://www.musimem.com/dubois-bio.htm (Théodore Dubois, titulaire après Saint-Saëns),

     -   http://fr.wikipedia.org/wiki/Gabriel_Faur%E9 (Gabriel Fauré, titulaire après T. Dubois),

     -   http://fr.wikipedia.org/wiki/%C9douard_Mignan (Edouard Mignan, titulaire de 1935-62),

     -   http://www.musimem.com/demessieux.htm (Jeanne Demessieux, titulaire après Mignan),

     -   http://www.musimem.com/pierre-odile.htm (Odile Pierre, titulaire après J. Demessieux),

     -   https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois-Henri_Houbart (titulaire suivant: F.-H. Houbart).


•  Ci-dessus, en guise de vignette de cette page, nous mettons un portrait de Louis Lefébure-Wély. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. [Source: //fr.wikipedia.org/ ].


Vue du Grand Orgue de l'église de La Madeleine à Paris: ci-dessous, à droite

Grand Orgue C.-Coll de la Madeleine à Paris. Cliché personnel (novembre 2009)


Vue de la façade de La Madeleine à Paris: ci-dessous, à droite

Vue de La Madeleine à Paris. Crédit: //fr.wikipedia.org/


Une autre vue du Grand Orgue de la Madeleine, Paris: ci-dessous, à droite

Autre vue de l'orgue de la Madeleine. Cliché personnel (nov. 2009)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 VTX Webpme. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by VTX
Retour Homepage