WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Compositeurs (orgue) > Guillaume Lasceux
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Bach, Carl-Philipp-Emanuel
Bach, Jean-Sébastien
Bach, Wilhelm Friedemann
Claude Balbastre (France)
John Blow, organiste anglais
Georg Böhm (D)
Joseph Bonnet (France)
Dietrich Buxtehude
William Byrd, Angleterre
Jacques Charpentier (F)
Louis-Nicolas Clérambault
Michel Corrette
Jean-François Dandrieu (F)
Louis-Claude Daquin
Jeanne Demessieux (France)
Jacques Duphly
Rolande Falcinelli (F)
Girolamo Frescobaldi
Johann Jakob Froberger
Johann-Joseph Fux
Giovanni Gabrieli
Orlando Gibbons (GB)
Nicolas Gigault
Eugène Gigout (France)
Nicolas de Grigny, France
Guilmant, Felix-Alexandre (F)
Haendel, Georg-Friedrich
Gilles Jullien (Chartres)
Johann Kuhnau
Guillaume Lasceux
Nicolas Lebègue
Louis-James-Alfred Lefébure-Wély
Jean-Pierre Leguay (F)
Nicolas Jacques Lemmens (B)
Gaston Litaize (F)
Louis Marchand
Johann Mattheson (D)
Félix Mendelssohn-Bartholdy (D)
Georg Muffat
Jean-Baptiste Nôtre
Johann Pachelbel
Michael Praetorius
Max Reger (Allemagne)
Johann-Adam Reincken
François Roberday
Jan Pieterszoon Sweelink
Jean Titelouze
Charles Tournemire (France)
Louis Vierne, compositeur français
Charles-Marie Widor
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Guillaume Lasceux


Guillaume Lasceux, compositeur français (1740 - 1831). Orgue de St-Etienne-du-Mont, Paris

Le Grand Orgue de St-Etienne-du-Mont à Paris. Crédit: www.uquebec.ca/musique/orgues/france/





•  Guillaume Lasceux est un organiste et compositeur français né à Poissy en février 1740 et décédé à Paris en 1831. Il commença sa carrière à l'orgue de la paroisse de Chevreuse en 1758. Venu ensuite à Paris, il travailla durant 5 ans auprès de l'organiste Charles Noblet. En 1769, il est nommé organiste à l'église St-Etienne-du-Mont à Paris. Il prit sa retraite en 1819.

      -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Noblet (lien concernant C. Noblet).


•  Principales oeuvres de Lasceux: Journal de Pièces d'orgue (dès 1771); Nouveau recueil de pièces d'orgue (1784); Nouvelle suite de pièces d'orgue (vers 1810); deux livres de Sonates pour le forte-piano (1768, 1772); un Quatuor pour piano et cordes (1775); des Romances (1763, 1815); deux Motets à trois voix égales (créés en 1836); une comédie lyrique, Les Epoux réconciliés.


•  Evoquer le nom de Guillaume Lasceux, c'est pour nous l'occasion de présenter un orgue important à Paris: l'orgue de l'église Saint-Etienne-du-Mont.

L'église St-Etienne-du-Mont voit le jour à partir de 1491. De cette époque datent les voûtes de l'abside du choeur et le clocher. Les voûtes du choeur datent de 1537 et le superbe jubé date de 1545. Nef et transept sont voûtés vers 1580. Cette église renferme le tombeau de Pascal et les cendres de Racine. De plus cette église renferme une châsse avec des reliques de Sainte Geneviève, patronne de Paris.

Le jubé de St-Etienne-du-Mont est le seul jubé qui ait subsisté à Paris, notamment après les destructions de la Révolution. Si le choeur est encore gothique (tardif), la nef est Renaissance. Le jubé fait le passage du gothique au style Renaissance. Des vitraux remarquables, du 16ème siècle, sont à voir dans cette église.

Les orgues: un premier instrument est mentionné vers 1624. Le devis du buffet ne fut signé qu'en 1631. Ce buffet, l'un des plus beaux de Paris est l'oeuvre de Jean Buron, sculpteur et menuisier. Le buffet est achevé en 1633. Les sculptures sont notamment dues au Maître Germain Pilon. Le buffet étant achevé, la partie instrumentale pouvait être installée. Ce fut le travail du facteur d'orgues Pierre le Pescheur, lequel avait prévu un orgue d'une trentaine de jeux avec un 16' en Montre. L'instrument devait compter 4 claviers de 48 notes et un pédalier séparé de 32 notes. P. le Pescheur termina son oeuvre en juin 1636. Des travaux furent exécutés sur cet orgue en 1717 (réfection des soufflets et adjonction de Flûtes à la Pédale). Un incendie, en 1760, endommagea assez gravement l'orgue. Un facteur, Nicolas Somer, fut chargé de dresser un inventaire des réparations à faire sur l'orgue de le Pescheur. C'est ainsi que l'on connaît la composition de l'instrument d'origine: un clavier de Grand Orgue (17 jeux), un clavier de Positif (10 jeux), un clavier de Récit (33 notes: Cornet V, Trompette 8'), un clavier d'Echo (36 notes: Cornet V) et un pédalier de 32 notes (Flûtes 8' et 4', Trompette 8', Clairon 4'). On avait là un magnifique exemple d'un grand orgue français de la fin du 17ème siècle / début 18ème s. Le facteur Somer remet un projet qui sera revu par François-Henri Clicquot et Louis-Claude Daquin. Le contrat est signé en 1766 et les travaux commencent. Nicolas Somer meurt en 1771 et c'est Clicquot qui est chargé, en 1772, de terminer le travail. Il ajoute encore quelques jeux (un Hautbois au Positif, un autre au Récit à la place de la Trompette, une Bombarde de 16' à la Pédale). L'orgue est terminé vers 1777. Mais dès 1769, c'est Guillaume Lasceux qui est le titulaire de l'instrument.

Viennent ensuite des réparations effectuées par les facteurs P.F. Dallery et J. Abbey. Mais de 1863 à 1873, le bel orgue est (malheureusement [?]) grandement remanié par A. Cavaillé-Coll. Il ajoute une Bombarde au manuel, réduit le nombre de claviers à trois et refait entièrement le Récit ! C.-Coll avait toutefois conservé les jeux anciens, notamment au Positif. Si C.-Coll porte le Récit à 42 notes, il diminue la Pédale à 27 notes !

En 1911: travaux de Théodore Puget (nettoyage, modification de la soufflerie...). Une transformation encore plus profonde va intervenir avec le facteur Beuchet-Debierre (terminée en 1956), sur les recommandations de M. Duruflé, titulaire depuis 1929: l'orgue est poussé jusqu'à 90 jeux dont 56 dans le buffet. Des Flûtes et Bourdons sont placés entre le tambour de la porte et la tribune, l'Echo est mis dans la tour d'escalier qui menait autrefois à l'orgue et le Positif dorsal est prolongé jusqu'à l'emplacement de la console "en fenêtre", ce qui pousse la console, électrifiée, sur la galerie Nord ! Le facteur Gonzalez réharmonise le tout en 1975. Le facteur Dargassies relève l'instrument en 1991.


•  Composition de l'orgue de St-Etienne-du-Mont, actuellement:

Grand-Orgue avec Montre 16', Bourdon 16', Montre 8', Principal 8', Bourdon 8', Flûte harmonique 8', Prestant 4', Flûte à cheminée 4', Doublette 2', Grand Cornet V rangs, Mixture II rangs, Fourniture IV rangs, Cymbale III rangs, Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4'.

Positif de dos avec Principal 8', Bourdon 8', Flûte creuse 8', Prestant 4', Flûte 4', Nasard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Larigot 1 1/3', Septième 1 1/7', Piccolo 1', Plein-Jeu IV rangs, Trompette 8', Cromorne 8', Chalumeau 4', Clairon 4'.

Récit expressif avec Quintaton 16', Principal italien 8', Cor de nuit 8', Gambe 8', Voix céleste 8', Fugara 4', Flûte 4', Nasard 2 2/3', Octavin 2', Tierce 1 3/5', Fourniture IV rangs, Cymbale III rangs, Bombarde 16', Trompette 8', Clarinette 8', Basson-Hautbois 8', Voix humaine 8', Clairon 4'.

Echo expressif avec Dulciane 16', Principal 8', Bourdon 8', Salicional 8', Unda Maris 8', Principal 4', Flûte conique 4', Doublette 2', Sesquialtera II rangs, Plein-Jeu IV rangs, Trompette 8', Hautbois 8', Régale 8', Trompette en chamade 8', Clairon 4'.

Pédalier avec Bourdon 32', Bourdon 16', Principal 16', Flûte 16', Grande Quinte 10 2/3', Bourdon 8', Principal 8', Flûte 8', Grande Tierce 6 2/5', Quinte ouverte 5 1/3', Grande Septième 4 4/7', Principal 4', Flûte 4', Tierce 3 1/5', Nasard 2 2/3', Flûte 2', Fourniture IV rangs, Bombarde 16', Trompette 8', Clairon 4', Bassons 32', 16', 8' 4' .

Accouplements tous claviers en 16'-8'-4'. Tirasses: I, II, III, IV en 8', tirasse Positif et Récit en 4'.  Tremblants au Récit et à l'Echo. Crescendo général. Combinaisons ajustables électroniques.

Cet instrument est assurément l'un des plus considérables de Paris. Il nous présente un magnifique buffet du 17ème siècle, mais les remaniements de la partie instrumentale nous tiennent bien éloignés de l'orgue de le Pescheur et de Clicquot.


•  Liens Internet à ouvrir:

     -  http://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_Lasceux (page sur G. Lasceux), 

     -  http://chanvrelin.free.fr/lasc_p_f.htm  (oeuvres de Lasceux),

     -  petites partitions imprimables d'oeuvres de G. Lasceux: cliquer ici ,

     -  http://www.youtube.com/watch?v=5_Vs69V9k94 (musique d'orgue de G. Lasceux),

     -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/setiennemp.html (St-Etienne-du-Mont),

     -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/setiennemp1.html (photos de St-Etienne-du-Mont), 

     -  page sur l'église St-Etienne-du-Mont: cliquer ici ,

     -  photo de l'orgue de St-Etienne-du-Mont: cliquer ici ,

     -  une vue, notamment, de la console: cliquer ici ,

     -  http://orgue.free.fr/a5o7.html (composition de l'orgue, photos),

     -  http://www.flickr.com/photos/camerone/4081911937/ (vue du fameux jubé de St-Et.-du-Mont),

     -  http://www.manufacture-orgues.fr/ (site du facteur Dargassies. Est intervenu en dernier sur l'orgue); [ce site du facteur Dargassies est inactif depuis 2008], 

     -  http://www.musiqueorguequebec.ca/orgues/france/amiensnd.html (l'orgue de la cathédrale d'Amiensle Pescheur est aussi intervenu en 1620, comme facteur de la partie instrumentale),

     -  notre propre visite à St-Etienne-du-Mont à Paris: cliquer ici (nombreuses photos), 

      -  Rem.: le site, ci-dessus, correspondant au facteur B. Dargassies est inactif depuis juin 2008: attendre encore ?


•  Ci-dessus, en guise de vignette de cette page, nous mettons un cliché de l'orgue de St-Etienne-du-Mont à Paris. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. [Source: www.uquebec.ca/musique/orgues/france/ ].


Petite vue du jubé Renaissance de St-Etienne-du-Mont, Paris: ci-dessous, à droite

Vue du jubé de St-Etienne-du-Mont. Crédit: Trésors des églises parisiennes, Bertrand Dumas, 2005


Vue de l'église St-Etienne-du-Mont, Paris: ci-dessous, à droite

Vue de l'église St-Etienne-du-Mont. Crédit: www.vacanceo.com/

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage