WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Franche-Comté (région) > Goumois (un orgue rare)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Bourgogne (région)
Franche-Comté (région)
Arbois, orgue
Baume-les-Dames (orgue)
Belfort (cathédrale, orgue)
Besançon: cathédrale St-Jean
Besançon: église de La Madeleine
Besançon: St-Louis de Montrapon (Callinet)
Besançon: église St-Pierre
Les Bréseux (église, vitraux)
Champagnole
Châtenois-les-Forges: orgue Verschneider
Le Chauffaud, orgue, vitraux
Delle, orgue C. Schwenkedel
Dole, Grand Orgue (Jura)
Les Fins (orgue Schwenkedel)
Goumois (un orgue rare)
Photos (Goumois)
Photos: Goumois (02.06.2014)
Grandvillars: orgue espagnol J. L. Cabello
Les Gras (orgue)
Héricourt (orgue, vitraux)
Maîche (église et orgue)
Montbéliard (Temple St-Martin, égl. St-Maimboeuf)
Montbenoît (abbaye)
Montlebon et son orgue
Morbier (orgue)
Morez (orgue Daublaine-Callinet)
Morteau, église
Nods (orgue, vitraux)
Le Pissoux, orgue, vitraux
Poligny (orgue Cavaillé-Coll)
Pontarlier, orgue, vitraux
Réchésy: orgue Verschneider
Le Russey (orgue Callinet)
Saint-Claude (dpt du Jura)
Salins-les-Bains: St-Anatoile
Salins-les-Bains (orgue St-Maurice)
Vercel-Villedieu (orgue)
Villers-le-Lac, orgue, vitraux
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Rouffach (Alsace)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Goumois (un orgue rare)


France, Franche-Comté: Goumois, village franco-suisse, un orgue rare d'Ursanne Lanoir

Orgue Ursanne Lanoir (1861) de l'église de Goumois. Cliché personnel (août 2007)









Ainsi qu'exprimé dans la rubrique suisse adéquate du canton du Jura, concernant Goumois, nous traitons ici, pour la Franche-Comté, de l'église et de l'orgue historique de Goumois. La raison en est que, si ce village est vraiment franco-suisse, l'église se situe dans sa partie française.

Bibliographie: Orgues et organistes aux Franches-Montagnes, par Georges Cattin, Imprimerie Le Franc-Montagnard SA, Saignelégier, octobre 1992.

Sites Internet à consulter:

                          

                                                                             
Le facteur Ursanne Lanoir est un "petit facteur régional suisse" qui s'était établi dans le village jurassien de Cornol en 1810. Mais Lanoir est d'origine française. Cette famille Lanoir comptait trois fils, dont, apparemment, selon l'historien G. Cattin, seul Ursanne fut organier. Ursanne Lanoir, modeste facteur, effectua notamment quelques travaux sur l'orgue Callinet de l'église St-Pierre de Porrentruy. Selon M. G. Cattin, Ursanne Lanoir exerça plutôt le métier que l'on peut qualifier d'organier-paysan ou d'organier-menuisier. Dans cette région jurassienne, il y eut quelques organiers intéressants, parmi lesquels on peut citer Joseph Scherrer de Courrendlin, dont on dénombre quelques instruments en Suisse, notamment celui, fameux, de l'église de Gruyères.

Selon M. Georges Cattin, le facteur Ursanne Lanoir ne construisait des instruments essentiellement qu'à partir de "restes" d'orgues abandonnées sur des tribunes d'églises, suite aux évènements révolutionnaires français iconoclastes. L'instrument de Goumois semble être de cette veine.

   Le buffet: le buffet d'orgue de Goumois est superbe, malgré le fait qu'il nécessite actuellement une restauration. C'est un buffet typiquement de style alsacien, comme en construisaient, notamment, les facteurs Callinet (dont les instruments sont assez répandus dans cette région de Franche-Comté: voir notre rubrique de Franche-Comté).

•   Les tuyaux: toujours selon M. G. Cattin, historien local et patenté de l'orgue jurassien, les tuyaux de l'orgue de Goumois, toujours apparemment de récupération, seraient antérieurs à l'an 1800. Le reste de l'orgue date de 1861 (clavier, soufflerie notamment).

L'orgue de Goumois est un instrument vraiment magnifique avec son buffet plein de noblesse. Malheureusement, des interventions un peu "bricolées", mais surtout sommaires, en raison du manque de moyens financiers, ont un peu défiguré la partie instrumentale de l'orgue de Goumois. Un curé (1965) s'essayant à la facture d'orgues, élimina une Doublette 2', ajouta une Voix Céleste 8' qui n'est pas en accord avec le style de l'instrument. En 1990, un relevage simplifié fut fait par le facteur Raymond Dominique, lequel remplaça une Quinte 2 2/3' par une Flûte de 4' (en basse et dessus). C'est dans cet état de 1990 que nous avons trouvé l'orgue de Goumois, le 13 août 2007.

Le buffet a vraiment besoin d'une restauration. La Montre comporte quelques tuyaux un peu "cabossés". La mécanique du clavier est belle (c'est une véritable leçon pour celui qui ne comprendrait pas le système des abrégés !). Quelques tuyaux sont un peu "rafistolés", même en façade. Le tout fonctionne cependant, et des récitals sont donnés, apparemment, sur cet instrument. Selon M. G. Cattin, cet orgue est un "instrument d'intimité et non de grandiloquence". La pédale, toutefois, possède une Trompette de 8' de 18 notes (avec des pavillons de bois).

Composition vérifiée en août 2007:

Clavier manuel unique avec 54 notes: Montre 8', Salicional 8', Gambe 8', Voix céleste 8', Bourdon en bois 8', Prestant 4', Basse de Flûte 4', Dessus de Flûte 4', Cornet 4 rangs, Tremblant doux.

Pédalier de 18 marches avec Bourdon 16', Flûte-Bourdon 8', Prestant 4', Trompette 8'.

Pas de tirasse d'accouplement: clavier et pédalier sont indépendants. Il manque un rang au Cornet.

   Lors d'un passage à Goumois, début août 2013, nous avons constaté que l'orgue avait été démonté. Toute la partie instrumentale a été enlevée pour restauration. Le buffet par contre est toujours en tribune. Cela nous donne l'espoir de voir un jour cet étonnant instrument restauré. Aux dernières nouvelles, cet orgue restauré sera inauguré, en concert, le premier juin 2014. Nous y serons ! Facteur restaurateur: Jean Deloye. 


•   Au premier juin 2014, nous pouvions assister au concert des "Retrouvailles" de Goumois avec son orgue d'Ursanne Lanoir (1861). L'instrument que nous avions visité en 2007, vient d'être restauré, en partie, par le facteur d'orgues français Jean Deloye. Seul le clavier, sa tuyauterie de grand-orgue, le buffet et la soufflerie ont été restaurés. Le pédalier, indépendant du clavier, reste à terminer. Pour cela il faut trouver encore des fonds. Toutefois, la restauration complète de la partie grand-orgue permettait de célébrer cette première partie de la restauration. L'organiste franc-montagnard Georges Cattin présenta un très beau programme commençant par Louis Marchand pour se terminer par C.-B. Balbastre, en passant par des pièces plus romantiques (Vicenzo Petrali notamment). La composition de l'instrument a été respectée, avec toutefois l'élimination d'une Viole d'amour (ajoutée après coup, après 1861) et  remplacée par une Trompette au clavier. Cet orgue présentera donc deux Trompettes, l'une au clavier et l'autre au pédalier (clavier et pédalier ne sont pas accouplables). Le jeu de Cornet du clavier a pu être très apprécié dans ce récital.



   En guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel (août 2007) de l'orgue U. Lanoir de Goumois. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Les autres clichés figurent dans la rubrique "photos" attenante à cette page de texte. Rubrique de photos en 2007 et rubrique de photos du premier juin 2014.

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage