WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Interprètes (orgue) > Pierre-Yves Asselin, Canada
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Thomas Annand (Québec)
Cor Ardesch (NL)
Pierre-Yves Asselin, Canada
Els Biesemans, organiste
Michel Bouvard, organiste français
Guy Bovet (organiste suisse)
Pilar Cabrera (Espagne)
Maurice Clerc, organiste
Frédéric Denis (France)
Helmut Deutsch, organiste
Anton Doornheim, organiste (NL)
Stefan Frank, (D)
Jean-Christophe Geiser (Suisse)
Pierre Grandmaison, Québec
Eric Hallein, organiste belge
Johan Hermans (Belgique)
Anne Horsch, organiste
Jean-Paul Imbert
Jean-Jacques Kasel, organiste
Rheinhard Kluth, organiste
Otto M. Kraemer, organiste
Barbara Kraus (D)
Bernard Lagacé (Canada)
Karl Maureen (organiste)
Thierry Mechler, organiste
Frauke Mekelburg, organiste
Monica Melcova (Slovaquie)
Yu Nagayama (Japon)
Andrea Pach
Jane Parker Smith, orgue
Marius Popp (D)
Tim Rishton, organiste
Charles Rus (USA)
Martin U. Sander, organiste
Serge Schoonbroodt
Domenico Severin (F)
Heinz Terbuyken (D)
Hans-Joachim Trappe (D)
Elke Voelker, organiste
Peter Wagner (D)
Conrad Zwicky (CH)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Pierre-Yves Asselin, Canada


Pierre-Yves Asselin, organiste canadien

Grand Orgue Beckerath de l'Oratoire Saint-Joseph à Montréal construit en 1959. P.Y. Asselin y joua. Crédit: www.uquebec.ca/musique/orgues/
Pierre-Yves Asselin . Cet organiste canadien est né à Montréal en 1950 . Il s'initia très tôt à la musique, grâce à un père qui était lui-même musicien (violoncelliste). A 8 ans, Asselin entre à la Maîtrise de l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal (Montréal, Québec).

Il travaille d'abord le piano avec Hilda Metcalfe-Daveluy (1963-65), puis l'écriture musicale, l'improvisation et enfin l'orgue (ce dernier instrument avec Raymond Daveluy ). La facture d'orgues l'intéresse. Il va la pratiquer, s'y initier, chez les facteurs Karl Wihelm et aussi Hellmuth Wolff (1965-72). Il continue ses études à l'Université McGill dont il sort Bachelor of Music. Durant cette époque, il se passionne pour la facture d'orgues et devient un spécialiste des tempéraments anciens . Il fut organiste-adjoint de l'Oratoire Saint-Joseph de Montréal et finalement il assura l'entretien des orgues de ce sanctuaire (de 1968-75). Il enseigna le contrepoint à l'Université du Québec à Trois-Rivières. En 1975, il se déplace en France et il se perfectionne à l'orgue avec M.Cl. Alain. Il devient rapidement un spécialiste des orgues et des clavecins. Il sera organiste suppléant à Saint-Germain-des-Prés et à Saint-Germain-en-Laye . Il enseignera dans les Conservatoires Supérieurs Nationaux de Paris et de Lyon (théorie musicale, réalisation des tempéraments notamment). En 1983 , il soutient une thèse à la Faculté des Sciences de Paris consacrée à ses recherches sur les tempéraments et l'accord des instruments .

Pierre-Yves Asselin a enregistré des disques pour Denon et Erato. Comme musicologue, il a participé à des congrès musicaux un peu partout dans le monde. En 1992, il a créé la Société Syncordia qui a pour but de mettre les technologies les plus poussées (électroniques notamment) au service du perfectionnement de l'orgue à tuyaux (système de contrôle parfait de d'ouverture des soupapes d'un orgue). Depuis 2000, il est responsable des orgues et clavecins de la Faculté de Musique de l'Université de Montréal. Sites Internet à consulter:

 


Ci-dessus , un cliché agrandissable du Grand Orgue de l' Oratoire Saint-Joseph à Montréal , dont P.Y. Asselin fut organiste-adjoint de 1965-75 . Asselin a apporté des modifications à cet orgue considérable, construit par le facteur Beckerath en 1959 . Il s'agit de l'un des plus grands instruments à traction mécanique au monde, puisqu'il compte 5 claviers, 77 jeux, 117 rangs pour: Positif, Grand Orgue, Bombarde, Récit, Echo. Cet orgue grandiose comprend un jeu de Montre de 32' ouvert en façade. Son poids est de 40 tonnes ! (Cet orgue a été restauré récemment).


Composition de l'orgue Beckerath mis en évidence dans cette page :

Grand-Orgue avec Prinzipal 16', Oktave 8', Rohrflöte (Flûte à cheminée) 8', Spielflöte (Spitzflöte) 8', Oktave 4', Nachthorn (Cor de nuit) 4', Quinte 2 2/3', Oktave 2', Mixtur 6f 2', Scharff (Mixture aiguë) 4f 2/3', Trompete 16', Trompete 8'.

Brustwerk (dispositif en "poitrine") avec Holzgedackt (Bourdon en bois) 8', Quintadena 8', Holzprinzipal 4', Waldflöte 2', Quinte 1 1/3', Sesquialtera 2f, Scharff 4f 2/3', Rankett 16', Trichterregal (Régale) 8', Tremulant.

Oberwerk avec Quintadena 16', Prinzipal 8', Gemshorn (Cor de chamois) 8', Gemshorn-Schwebung (jeu ondulant) 8', Koppelflöte 8', Oktave 4', Hohlflöte (Flûte creuse) 4', Nasat 2 2/3', Nachthorn 2', Sifflöte (Sifflet) 1', Cornet 5-6f, Mixtur 5f 1 1/3', Zimbel (Cymbale) 3f, Englisch Horn (Cor anglais) 16', Oboe 8', Musette 4', Tremulant.

Bombardenwerk avec Gedackt 16' (Bourdon), Offenflöte (Flûte ouverte) 8', Gross-Nasat 5 1/3', Prestant 4', Gross-Terz (Grande Tierce) 3 1/5', Nasat 2 2/3', Quarte 2', Terz (Tierce) 1 3/5', Gross-Mixtur (Grande Mixture) 6f 2 2/3', Spanische Trompete 16' (chamade), Spanische Trompete 8' (chamade), Spanische Trompete 4' (chamade), Tremulant.

Positif de dos avec Prinzipal 8', Gedackt (Bourdon) 8', Oktave 4', Spielflöte 4', Quintflöte 2 2/3', Oktave 2', Gemshorn (Cor de chamois) 2', Terz 1 3/5', Quinte 1 1/3', Scharff 5f 1', Bärpfeife (genre de Régale) 16', Cromorne 8', Schalmei (Chalumeau) 4'.

Pédalier = Prinzipal 32', Prinzipal 16', Flöte 16', Subbass 16', Oktave 8', Spielflöte 8', Oktave 4', Koppelflöte 4', Nachthorn 2', Mixtur 6f 2 2/3', Rauschpfeife 4f, Posaune (Trombone) 32', Fagott 16', Posaune 16', Trompete 8', Trompete 4'.

Accouplements principaux: les accouplements de chaque clavier sur le Grand Orgue (Hauptwerk). Accouplement du clavier de Bombarde sur la Pédale. Combinateur.


En guise de vignette agrandissable de cette page: un cliché de cet orgue fabuleux construit par le facteur Beckerath. [Crédit: www.uquebec.ca/musique/orgues/ ].


 

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 VTX Webpme. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by VTX
Retour Homepage