WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Interprètes (orgue) > Thierry Mechler, organiste
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Thomas Annand (Québec)
Cor Ardesch (NL)
Pierre-Yves Asselin, Canada
Els Biesemans, organiste
Michel Bouvard, organiste français
Guy Bovet (organiste suisse)
Pilar Cabrera (Espagne)
Maurice Clerc, organiste
Frédéric Denis (France)
Helmut Deutsch, organiste
Anton Doornheim, organiste (NL)
Stefan Frank, (D)
Jean-Christophe Geiser (Suisse)
Pierre Grandmaison, Québec
Eric Hallein, organiste belge
Johan Hermans (Belgique)
Anne Horsch, organiste
Jean-Paul Imbert
Jean-Jacques Kasel, organiste
Rheinhard Kluth, organiste
Otto M. Kraemer, organiste
Barbara Kraus (D)
Bernard Lagacé (Canada)
Karl Maureen (organiste)
Thierry Mechler, organiste
Frauke Mekelburg, organiste
Monica Melcova (Slovaquie)
Yu Nagayama (Japon)
Andrea Pach
Jane Parker Smith, orgue
Marius Popp (D)
Tim Rishton, organiste
Charles Rus (USA)
Martin U. Sander, organiste
Serge Schoonbroodt
Domenico Severin (F)
Heinz Terbuyken (D)
Hans-Joachim Trappe (D)
Elke Voelker, organiste
Peter Wagner (D)
Conrad Zwicky (CH)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Thierry Mechler, organiste


Thierry Mechler, organiste

Orgue Callinet d'Issenheim (1835) sur lequel a enregistré T. Mechler. Crédit: //perso.wanadoo.fr/eisenberg/Thierry Mechler , organiste français, né en Alsace en 1962 .

Il se forma d'abord au Conservatoire National Régional de Strasbourg , dans la classe du célèbre organiste, Daniel Roth . Il étudie aussi le piano avec Hélène Boschi, elle-même élève de Cortot. En 1984, il part à Paris pour se perfectionner avec Jacques Taddei (improvisation) et avec Marie-Claire Alain (interprétation). Il obtint plusieurs prix: Premier Prix du Concours International d'Orgue de Paris (1981), Premier Prix d'Excellence avec les félicitations du jury à Paris en 1985, Premier Prix de virtuosité à l'unanimité à Paris en 1986, Médaille d'Honneur de Composition en 1987, Prix Européen à Dresde pour l'ensemble de sa carrière en 1991.

Il est ensuite nommé professeur d'orgue et d' improvisation au Conservatoire National d' Annecy de 1986-89. A côté de cette activité d'enseignant, T. Mechler entame une carrière de concertiste (orgue et piano) dans le monde. Il effectue des tournées en Europe et aux USA, en Amérique latine et en Corée du Sud. Il donne également ce qu'il est convenu d'appeler des " master-classes ". T. Mechler se produit en récital en touchant les plus grandes orgues.

T. Mechler a réalisé de nombreux enregistrements, notamment de Musique Française pour orgue. Il fut titulaire des orgues de la Cathédrale-Primatiale Saint-Jean de Lyon (1991-99). Il fut aussi, dans cette ville, conseiller artistique de l' Auditorium Maurice Ravel . Il est aussi titulaire des grandes orgues de la basilique Notre-Dame de Thierenbach, depuis 1984. En 1995, il donnera l'intégrale de l'oeuvre d'orgue de bach en 12 récitals, mais aussi les six Symphonies de Louis Vierne, également en intégrale. De 1997-98, T. Mechler a été chargé de cours Au Conservatoire National Supérieur de la ville d'Essen. Il fut ensuite nommé, en 1998, Professeur d'Orgue et d'improvisation à la Haute Ecole de Musique de Cologne. T. Mechler n'oublie pas le piano pour autant ! Il a enregistré, en 2000, sur le piano Steinway du Centre Polymusical des Dominicains à Guebwiller, l'Art de la Fugue de Bach. En 2002, il enregistre les fameuses Variations Goldberg de Bach, au piano.

Depuis 2002, T. Mechler est organiste et conservateur des Grandes Orgues de la Philharmonie de Cologne . T. Mechler a créé, en 2002, son propre label d'enregistrements: Tonalis Records . Il voulait ainsi s'affranchir des enregistrements montés pour privilégier l'enregistrement " live ", plus direct, moins trompeur, plus proche du coeur. C'est de cette manière qu'il a enregistré sur l' orgue Callinet d' Issenheim en Alsace, par exemple (2004: 14 sonates de Scarlatti ). Quelques sites Internet en relation avec cette page:


 

En vignette agrandissable de cette page, nous donnons une vue de l'orgue Callinet d' Issenheim (1835), restauré en 2002 ( crédit: //perso.orange.fr/eisenberg/ ).



 

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 VTX Webpme. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by VTX
Retour Homepage