WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Suisse > Bâle-Ville, demi-canton > Bâle - Leonhardskirche (orgue)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Appenzell, canton et ville
Argovie, canton
Bâle-Campagne, demi-canton
Bâle-Ville, demi-canton
Bâle - Cathédrale
Bâle - Clarakirche (orgue Metzler)
Bâle - Eglise Don Bosco
Bâle - Elisabethenkirche
Bâle - Leonhardskirche (orgue)
Photos (Leonhardskirche)
Bâle - Marienkirche (St. Marien)
Bâle - Martinskirche
Bâle - Pauluskirche (Art Nouveau)
Bâle - Peterskirche (orgue)
Bâle - Predigerkirche
Bâle - Theodorskirche (orgue Kern)
Berne, canton
Fribourg, canton
Genève, canton
Glaris, canton
Grisons, canton
Jura, canton
Lucerne, canton
Neuchâtel, canton
Nidwald, demi-canton
Obwald (demi-canton): Engelberg
Obwald (demi-canton): autres lieux
St-Gall, canton
Schaffhouse, canton
Schwyz (Schwytz), canton
Soleure, canton
Tessin, canton
Thurgovie, canton
Uri, canton
Valais, canton
Vaud, canton
Zoug, canton
Zurich, canton
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Bâle - Leonhardskirche (orgue)


Bâle, la Leonhardskirche, son histoire: un orgue Silbermann restauré-reconstruit par Kuhn

Vue de l'orgue Silbermann/Kuhn de la Leonhardskirche de Bâle. Cliché personnel (juillet 2008)





•  Lors de notre passage à Bâle, le 15 juillet 2008, nous avons notamment visité l'église St. Leonhard (Leonhardskirche). Ce monument impressionnant est un exemple parfaitement typique des églises-halles gothiques tardives telles qu'on les rencontre en Allemagne, notamment.

L'histoire de ce monument remarquable est développée: voir ici . Dans les paragraphes ci-dessous, nous nous efforçons de traduire et de résumer les grandes lignes des rubriques historiques connues sur Internet.

   •  Le site de la Leonhardskirche est occupé depuis des temps très reculés. C'est vers 1060-1080 qu'une basilique romane est mentionnée pour le première fois. Elle fut élevée en l'honneur de l'Apôtre St-Barthélémy et de St-Léonard (ou St. Leonhard). De l'édifice roman, il ne reste que la crypte, actuellement. Au 12ème siècle déjà, le sanctuaire possédait un cloître. La vie s'organisait selon la règle de St-Augustin. Le monastère prit assez rapidement de l'importance. Le monastère de St. Leonhard obtint des possessions à Wintersingen et aussi dans le Sundgau (région d'Altkirch et de Mulhouse). Les constructions de St. Leonhard prirent beaucoup d'importance, notamment au 13ème siècle. Un premier jubé fut construit à cette époque.

   •  Vers 1300, il y avait 12 moines à St. Leonhard.

   •  En 1356 survint le tremblement de terre qui détruisit en partie la ville de Bâle (notamment sa cathédrale). A St. Leonhard, l'église et le cloître subirent des dégâts importants. On éleva, sur les ruines de l'église romane (la crypte étant préservée), une église gothique de 1360-1370. L'époque florissante de St. Leonhard se situe toutefois au 15ème siècle. Durant le Concile de Bâle (1431-1448) [autre référence: ici ], le Président du Concile (le cardinal Giuliano Cesarini) séjourna à St. Leonhard. Le pape Eugène IV attribua plusieurs privilèges à St. Leonhard.

   •  Après le Concile de Bâle, les temps devinrent plus difficiles. St. Leonhard avait des dettes. L'évêque de Bâle nomma un nouveau responsable (Stefan de Vasis). Sous sa conduite, un redressement des finances fut opéré et des projets de constructions furent proposés. Vers 1470, St. Leonhard reçut la visite du prêtre, théologien et humaniste très connu, Johann Heynlin von Stein, lequel prêchait en allemand, ce qui présentait l'avantage de pouvoir être parfaitement compris des Bâlois. Une nouvelle construction de l'église eut lieu de 1481 à 1496 par le grand bâtisseur Hans von Nussdorf sur des plans de Hans Niesenberger. Le jubé fut construit de 1455-1460. Les voûtes du choeur datent de 1518 (réalisées par Martin Lebzelter).

   •  En 1529, la Réforme arrive. L'église St. Leonhard (Leonhardskirche) devient église protestante avec le Münster (la cathédrale), la Peterskirche et la Martinskirche, pour les plus importantes. Les bâtiments conventuels connurent plusieurs affectations au cours du temps: Lohnhof ("Bureau ou Cour des salaires") à partir de 1668, ceci pour les artisans et ouvriers de la ville. Ensuite, ces bâtiments furent occupés un temps par la police, puis ils devinrent une prison. Enfin, dès 1995, une transformation en différents établissements eut lieu (théâtre, musée...). 

   •  La chaire de la Leonhardskirche est de style baroque (1720). La tribune ouest (qui porte actuellement l'orgue) date du 19ème siècle et est l'oeuvre de l'architecte Amadeus Merian. L'orgue, oeuvre d'Andreas Silbermann (1718), se trouvait à l'origine directement au-dessus de l'entrée principale. Le fils d'Andreas Silbermann, Johann Andreas Silbermann, compléta l'oeuvre de son père, en 1771, en ajoutant un Positif de dos à l'instrument. Pour connaître la dynastie des Silbermann, nous renvoyons le lecteur au lien interne suivant: cliquer ici , et pour mieux connaître les oeuvres laissées par les Silbermann à Bâle et à Arlesheim, nous renvoyons le lecteur à la monographie concernant la Peterskirche de Bâle: cliquer ici . [Le lien en allemand suivant est aussi très utile: cliquer ici ].


•  Les orgues de la Leonhardskirche: il s'agit donc d'une oeuvre d'Andreas Silbermann (1718) pour le Grand-Orgue et de son fils J. A. Silbermann (1771) pour ce qui concerne le Positif de dos. Le buffet de Pédale, placé derrière le buffet du Grand-Orgue, est neuf et a été créé par la manufacture Kuhn, avec discrétion pour ne pas perturber la magnifique perspective de l'ensemble de la façade, typiquement alsacienne du 18ème siècle. Comme bien souvent, la partie instrumentale d'origine eut à souffrir au 19ème siècle. Toutefois, ici, à St. Leonhard le buffet est d'origine et il y a quelques fragments de jeux qui purent être conservés. Les facteurs Kuhn effectuèrent un remarquable travail de restauration/reconstruction à partir de la composition des jeux, encore connue depuis l'origine, et des éléments survivants. L'inauguration de ce merveilleux instrument eut lieu le premier juin 1969. La manufacture Kuhn nous a confirmé (en juillet 2008) que la disposition des jeux de 1969 n'avait pas été modifiée depuis. Voici le lien Internet avec le site Kuhn qui donne tous les détails: cliquer ici .


•  Composition actuelle de l'orgue Silbermann / Kuhn de la Leonhardskirche:

Clavier 1 (Positif de dos): Bourdon 8', Prestant 4', Nazard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Fourniture 3r 1', Cromhorne 8'. Tremblant fort. Tremblant doux.

Clavier 2 (Grand-Orgue): Bourdon 16', Montre 8', Bourdon 8', Prestant 4', Flutte 4', Nazard 2 2/3', Doublette 2', Tierce 1 3/5', Fourniture 3r 1 1/3', Cymbale 3f 1', Cornet 5r (à partir de c') 8', Trompette 8' (Basse et Dessus).

Pédalier: la Pédale de Silbermann comprenait Subbass 16', Octavenbass 8', Trompette 8'. Les nouveaux jeux ajoutés sont: Bourdon 8', Quinte 5 1/3', Prestant 4', Fourniture 6r 4', Bomparte (Bombarde) 16', Clairon 4'.

Sommiers à coulisses. Traction entièrement mécanique (notes et jeux). Orgue neuf.


•  Quelques liens Internet à consulter:

     -  lien intéressant: voir aussi ici,

     -  lien avec la Paroisse de St. Leonhard: cliquer ici ,

     -  http://de.wikipedia.org/wiki/Leonhardskirche_%28Basel%29 (page Wikipedia sur cette église),

     -  http://www.picswiss.ch/06-BS/s-BS-06/sBS-63-13.html (vue de la cathédrale de Bâle),

     -  http://peter-fasler.magix.net/public/BSProfile/leonhardref.htm (l'orgue),

     -  http://www.bkv-bs.ch/orgel-leonhardskirche.html (autre lien pour cet orgue).


•  Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel (juillet 2008) de l'orgue de la Leonhardskirche de Bâle. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique "photos" attenante à cette page de texte.


Vue intérieure générale de l'église St. Leonhard: ci-dessous, à droite

Vue intérieure de l'église-halle gothique. Cliché personnel (juillet 2008)


Vue extérieure de la Leonhardskirche: ci-dessous, à droite

Vue de l'église St. Leonhard, Bâle. Cliché personnel (juillet 2008)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage