WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Autres interprètes div. > Par ordre alphabétique (3)
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Par ordre alphabétique (1)
Par ordre alphabétique (2)
Par ordre alphabétique (3)
Par ordre alphabétique (4)
Par ordre alphabétique (5)
Glenn Gould, un cas à part
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Par ordre alphabétique (3)


Interprètes par ordre alphabétique (3), suite de (1) et (2)

•  Bernard Lagacé, organiste canadien, né au Québec en 1930. Etudie le piano avec Y. Hubert et l'orgue avec C. Letendre et aussi l'écriture musicale avec G. Cusson. Il vient à Paris où il est assistant d'André Marchal à Saint-Eustache (1954-56). Il part en Autriche où il travaille avec Anton Heiller. Il remporte des prix à des concours internationaux à Munich et Gand. Il revient au Canada en 1957 et devient professeur d'orgue au Conservatoire de Montréal. Il est depuis lors considéré comme un membre très actif de la renaissance de son instrument favori, l'orgue. Il fait des tournées de concerts en Europe et aux USA. Sa femme est claveciniste: Mireille Lagacé, professeur à l'Université Concordia à Montréal. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, 2004. Liens proposés:

http://www.thecanadianencyclopedia.com/fr/article/bernard-lagace-emc/ ,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Lagac%E9 ,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mireille_Lagac%E9 (lien pour Mireille Lagacé). 


•  Jean Langlais, organiste et compositeur français, aveugle dès l'âge de 2 ans (1907 à 1991). Il entre comme interne à l'Institut national des jeunes aveugles de Paris jusqu'en 1930. Il étudie l'orgue avec André Marchal et travaille aussi le violon. Puis il entre au Conservatoire de Paris comme élève de M. Dupré et de N. Gallon, pour l'orgue et le contrepoint. Il est aussi l'élève de Paul Dukas pour la composition. Il suit aussi l'enseignement de C. Tournemire pour l'improvisation jusqu'en 1939. Il débute comme organiste à Saint-Pierre-de-Montrouge à Paris de 1939 - 45. En 1945, il est nommé titulaire des orgues de Sainte-Clotilde à Paris (orgue Cavaillé-Coll). Tournemire et Franck ont aussi été titulaires de ce célèbre instrument. Il est professeur à l'Institut national des jeunes aveugles, enseigne aussi à la Schola Cantorum. Il quitte ses fonctions à Sainte-Clotilde en 1988. C'est un virtuose remarquable et un compositeur qui a fait connaître l'école d'orgue française dans le monde, y compris aux USA. Son oeuvre importante est empreinte de poésie. Il a bien connu aussi Gaston Litaize qui a écrit pour lui 12 pièces pour Grand Orgue, notamment. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, 2004. Sites biographiques:

http://perso.wanadoo.fr/langlais ,

http://www.musimem.com/langlais.htm .    


•  Guillaume Lasceux, organiste et aussi compositeur français (1740-1831). Il fut organiste à Chevreuse (1758) puis à Saint-Etienne-du-Mont à Paris (1769-1819). Outre une comédie lyrique (Les époux réconciliés), il a composé des sonates pour piano, un quatuor et des romances. Il laisse aussi un important Journal de Pièces d'Orgue avec des Messes et des Magnificats et des Noëls à l'usage des Paroisses. Il publie cet ouvrage en 1771. Ce premier ouvrage fut suivi d'un second: Nouveau Journal et Nouvelle Suite de pièces d'Orgue (1810). Il est aussi l'auteur d'un Essai théorique et pratique sur l'art de l'Orgue, ouvrage très significatif sur la musique descriptive et naturaliste pratiquée sous la Révolution et durant cette période. Bibliographie: Dictionnaire de la Musique, Marc Vignal, Larousse, Paris, 2005. Sites:

http://chanvrelin.free.fr/lasc_p_f.htm ,

http://icking-music-archive.org/ByComposer/Lasceux.php .


•  Olivier Latry, organiste français né en 1962. Il commence ses études musicales dans sa ville natale: Boulogne-sur-Mer avec un premier prix de piano en 1978. Il aborde l'orgue avec Gaston Litaize au Conservatoire de Saint-Maur-les-Fossés puis au Conservatoire national supérieur de Paris. Il étudie l'écriture et la Direction d'orchestre. De 1981-85, il est organiste titulaire de la cathédrale de Meaux. Dès 1983, il est professeur à l'Institut catholique de Paris. En 1985, il est co-titulaire des grandes orgues de Notre-Dame de Paris avec J.P. Legay, Y. Duvernay, et P. Lefebvre. Il tient aussi le poste de professeur de la classe d'orgue au Conservatoire de Reims. En 1990, il succède à G. Litaize comme professeur au conservatoire de Saint-Maur. Il est aussi assistant de Michel Chapuis au Conservatoire national supérieur de Paris. O. Latry s'adonne à des recherches musicologiques. Il est l'un des meilleurs improvisateurs de sa génération. Il est aussi dédicataire de plusieurs oeuvres pour orgue, notamment Pentecôte, tryptique pour 2 orgues de G. Litaize. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, Paris, 2004. Sites à visiter:

http://www.scena.org/lsm/sm8-10/Olivier-Latry-fr.htm ,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_Latry ,

     

•  Philip Ledger, chef de choeur, organiste et claveciniste anglais né en 1937. Il commence ses études au King's College de Cambridge et au Royal College of Music of London. Il est maître de musique de la cathédrale de Chelmsford (1962-65) et Directeur musical à l'Université de l'East-Anglie (1965-73). Il est doyen de la School of Fine Arts and Music (1968-71). En 1968, il est nommé directeur artistique du Festival d'Aldeburgh. Il est ensuite engagé comme chef de la Musical Society de l'Université de Cambridge (1973) et comme directeur de la musique et organiste au King's College en 1974. En 1982, il est nommé directeur de la Royal Scottisch Academy and Drama à Glasgow. Il a réalisé l'édition de The Oxford Book of English Madrigals (1978). Il a aussi fait éditer des oeuvres de Purcell, Byrd et Haendel. Bibliographie: Dictionnaires des Interprètes, R. Laffont, Paris, 2004. Site à consulter: 

http://www.bach-cantatas.com/Bio/Ledger-Philip.htm . 


•  Gábor Lehotka, organiste hongrois né en 1938. Il commence ses études musicales en 1947 (orgue et composition) au Conservatoire Béla Bartok de Budapest, puis il s'inscrit à l'Académie Franz Liszt où il obtient son diplôme en 1963. Il a travaillé avec Sebestyén Pécsi, Ferenc Gergely, Rezsö Sugar, Endre Szervansky. En 1964, il prend part au concours Vancance Musicali de Venise et en 1967, il remporte le premier prix au Concours des Compositeurs Hongrois. En 1969, il est nommé professeur au Lycée Béla Bartok et, en 1975, à l'Ecole supérieure Franz Liszt de Budapest. Il y est l'adjoint de Ferenc Gergely. Elu membre fondateur de la Soviété Franz Liszt en 1973, il reçoit le Prix Liszt un an plus tard. Il a créé Volumina de Ligeti. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, Paris, 2004. Site non traduit en français ou anglais sur cet organiste: 

https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A1bor_Lehotka


•  Franz Xaver Lehrndorfer, claveciniste et organiste allemand né en 1928 à Salzbourg. Il est le fils du chef de choeur Franz Lehrndorfer. Il fait des études générales puis suit des cours d'orgues et de musique à la Musikhochschule de Munich (1946-52). Il est lauréat du concours de l'ARD à Munich en 1951. Il commence une carrière de soliste orientée vers le baroque et la musique contemporaine. Entre 1951 et 1962, il enseigne au Gymnasium des Regensburger Domspatzen. En 1962, il est nommé professeur à la Musikhochschule de Munich et reçoit en 1965 le Kunstförderungspreis (Prix pour la promotion de l'art). En 1969, il prend la direction du département de la musique liturgique catholique à la Musikhochschule de Munich et est nommé organiste à la cathédrale de cette ville. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, Paris, 2004. Site à voir:

http://www.bmlo.lmu.de/l0320 .


•  Gustav Leonhardt, organiste et claveciniste néerlandais né en 1928. Voici les grandes dates de son parcours à ce jour. Etudes d'orgue et de clavecin en Hollande. 1947-50: cours à la Schola Cantorum Basiliensis. Vienne (1951): il y fait ses débuts et joue l'Art de la Fugue de J.S. Bach. 1952-55: professeur à l'Académie de Musique de Vienne. 1954: professeur au Conservatoire d'Amsterdam et organiste. 1969-70: professeur à Harvard. 1955: il fonde l'ensemble Leonhardt Consort et va promouvoir la musique ancienne et aussi le retour à des instruments d'époque. Il travaille notamment avec Harnoncourt. Son ensemble la Petite Bande fait appel à des spécialistes des instruments anciens. Il est maintenant plus claveciniste qu'organiste. Il est très rigoureux dans son approche des partitions anciennes. Il enseigne à l'Académie Chigiana de Sienne dès 1988. Lien proposé:  http://www.bach-cantatas.com/Bio/Leonhardt-Gustav.htm . Source: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, 2004. Autres liens:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gustav_Leonhardt ,

-  http://www.discographie.org/leonhardt/index.htm . G. Leonhardt est décédé le 16 janvier 2012.  


•  Raymond Leppard, claveciniste et chef d'orchestre anglais, né en 1927 à Londres. Etude à l'Université de Cambridge de 1948-1952. Il étudie la musique avec H. Middleton et B. Ord. Débute à Londres comme directeur en 1952 au Wigmore Hall. Par ailleurs, il se fait un nom dans ses interprétations d'oeuvres baroques et classiques. En 1957, il revient à Cambridge comme lecteur au Trinity College. Il y reste 10 ans. Pendant ce temps, il dirige beaucoup de concerts en Angleterre (Covent Garden, Glyndebourne...), mais aussi le fameux English Chamber Orchestra. De 1973-1980, il est le chef du BBC Northern Symphony Orchestra. Il dirige aussi l'Orchestre symphonique d'Indianapolis (1987-2000). De plus il se produit en concert comme CLAVECINISTE en mettant en évidence le répertoire de Rameau, Couperin et Haendel. Il réédite de nombreuses partitions, comme, par exemple des partitions de Monteverdi, de Cavalli. Lien proposé pour en savoir plus:  http://www.bach-cantatas.com/Bio/Leppard-Raymond.htm . Bibliographie: Dictionnaire des interprètes, R. Laffont, 2004. Autres liens:

http://en.wikipedia.org/wiki/Raymond_Leppard ,


•  Gaston Litaize, organiste et compositeur né en 1909 et décédé en 1991. Artiste français aveugle. Etudes au Conservatoire de Paris chez M. Dupré, Caussade et Büsser. Premier prix d'orgue et d'improvisation en 1931. Premier prix de fugue en 1933. Premier prix de composition en 1937. Obtient un 2ème Grand Prix de Rome en 1938. Il compose déjà à cette époque. Organiste à Saint-Léon de Nancy puis à Saint-Cloud, puis titulaire des orgues de Saint-François-Xavier à Paris (1946). Dirige le service de musique religieuse de l'ORTF de 1944-75. Professeur à l'Institut national des Jeunes Aveugles et au Conservatoire de Saint-Maur. Il a formé de nombreux jeunes organistes comme R. Saorgin par exemple. Son interprétation est étroitement liée au orgues de son époque à savoir les orgues Cavaillé-Coll (orgues symphoniques, romantiques). Il est membre du jury de nombreux concours internationaux. Il a laissé de nombreuses oeuvres pour orgue dont, par exemple, une Messe solennelle en Français pour Schola, Assemblée et Orgue. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, 2004. Sites proposés:

http://www.musimem.com/litaize.htm ,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaston_Litaize ,

http://www.cdmail.fr/affich_art.asp?refcdmail=CDM775577 .


•  Alexei Lubimov. Claveciniste, fortepianiste et pianiste russe né en 1944. Il fit des études musicales au Conservatoire de Moscou. Il remporte un premier prix de piano au Concours de Rio de Janeiro en 1965. Il est lauréat du concours international de Montréal en 1968. C'est en 1964 que commence sa carrière de concertiste. Il joue avec O. Kagan, N. Gutman, G. Kremer notamment. Il déploie une activité importante dans son pays où il devient peu à peu le meilleur pianiste de son temps et de sa génération. En 1968, il est le fondateur de l'Alternative, Festival de l'Avant-Garde musicale de Moscou. Il élargit son répertoire et y incorpore résolument la musique contemporaine. Il crée en URSS des oeuvres contemporaines de Cage, Boulez, Stockhausen... Il travaille aussi la musique ancienne au clavecin. Il impose dans son pays l'interprétation sur des instruments d'époque. En 1976, il fonde le Quatuor Baroque de Moscou. Il fonde aussi l'Académie de Chambre de Moscou. Il est dédicataire  de plusieurs oeuvres contemporaines: Francesco Hoch, Volker David Kirchner, etc. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, Paris, 2004. Sites à consulter pour cet artiste: 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alekse%C3%AF_Lioubimov ,

-  http://www.classicalarchives.com/artist/4069.html .  


•  André Luy, grand organiste suisse, né en 1927 à Tramelan (Jura suisse) et décédé Lutry le 16 avril 2005. Cet organiste fut attiré par la musique très tôt et il révéla des dons remarquables pour l'orgue dès l'âge de 15 ans. Il fit des études musicales au Conservatoire de Neuchâtel puis au Conservatoire de Genève. Il occupera des postes d'organiste titulaire à St.-Imier, à La Chaux-de-Fonds, à Morges et enfin à la Cathédrale de Lausanne, où il succédait au neuchâtelois Charles Faller (1957). André Luy a donné des récitals d'orgue un peu partout dans le monde (Europe, Afrique du Nord, Japon....). Il a enregistré plusieurs disques, notamment avec le trompettiste Maurice André. Il a enseigné au Conservatoire de Lausanne et à la Musikhochschule de Saarbruck en Allemagne. Il fut nommé Docteur Honoris Causa de l'Université de Lausanne. Il a beaucoup collaboré avec la Radio Suisse Romande et l'Ensemble Instrumental de Lausanne. Sites proposés:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%E9_Luy ,

http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F48787.php


•  George Malcolm, claveciniste et chef d'orchestre anglais (1917-1997). Né et décédé à Londres. Il a fait des études à Oxford et au Royal College of Music of London. De 1947 à 59, il est maître de musique de la cathédrale de Westminster. Puis, de 1962 - 66, il est directeur artistique du Philomusica of London + chef associé du BBC Scottish Orchestra (1965-67). Il est considéré comme l'un des plus remarquables clavecinistes anglais et il a joué avec d'éminents musiciens comme Menuhin par exemple. Comme chef d'orchestre, il crée en 1959 la Missa brevis de Britten qui lui est dédiée. Il a enseigné aussi à la Royal Academy of Music de Londres. Site proposé pour ceux qui lisent la langue anglaise: http://www.bach-cantatas.com/Bio/Malcolm-George.htm . Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, 2004). 


•  André Marchal, organiste français né à Paris en 1894 et décédé à Hendaye en 1980. Aveugle dès la première enfance, il fait des études au Conservatoire de Paris avec un premier prix d'orgue (1913) et un autre prix de contrepoint en 1917. Dès 1913, il remplace E. Gigout à Saint-Augustin à Paris puis devient titulaire de l'orgue de Saint-Germain-des-Prés en 1915. Il reste dans cette activité jusqu'en 1945. Il est alors nommé organiste de Saint-Eustache à Paris, poste toujours très envié. Il y reste jusqu'en 1963 et quitte cette fonction volontairement à la suite d'un différend avec le facteur d'orgues choisi pour la restauration du grand instrument. Marchal a fait une importante carrière internationale comme enseignant (professeur à l'Institut national des jeunes aveugles à Paris: 1913-59), mais aussi comme expert en facture d'orgue. C'est un passionné de Bach et des compositeurs français des 17 et 18èmes siècles. Il n'a pas pour autant négligé les romantiques, notamment C. Franck. Il va défendre vigoureusement la facture française néo-classique incarnée par les établissements Gonzalez. Ce fut aussi un grand improvisateur. Jean Langlais lui a dédicacé un Prélude et fugue, une Suite médiévale notamment. Il a aussi créé des oeuvres de Louis Vierne. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, 2004. Sites à consulter:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Marchal ,

http://www.academieandremarchal.org/ .


•  Andrea Marcon: organiste et claveciniste, musicologue, né en Italie en 1963. Il fait des études à la Schola Cantorum Basiliensis avec H.-M. Linde et Ton Koopman (1983-87). Il remporte des prix à des concours d'orgue et le premier prix de clavecin au Concours de Bologne en 1991. Entre 1983 et 1997, il est claveciniste et organiste dans l'ensemble I Sonatori della Gioiosa Marca de Trévise. Il s'impose très vite comme un spécialiste du baroque italien et du renouveau de son interprétation. Une rencontre avec des musiciens de Venise donne naissance à l'Orchestre baroque de Venise qu'il fonde en 1997 avec plusieurs instrumentistes de San Rocco. Cet orchestre est alors la seule formation vénitienne jouant sur des instruments restitués à l'ancienne. La même année, Marcon est nommé professeur de clavecin à la Schola Cantorum Basiliensis. Il enseigne aussi au Conservatoire Sweelinck d'Amsterdam et en Amérique du Nord. Son travail s'étend de la restitution de partitions anciennes oubliées, à partir des manuscrits conservés dans les bibliothèques, jusqu'à leur exécution dans l'esprit de l'époque. Il collabore souvent avec le violoniste Giulio Carmignola. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, Paris, 2004. Sites à voir:

http://www.bach-cantatas.com/Bio/Marcon-Andrea.htm ,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Andrea_Marcon .


•  Nicholas McGegan, claveciniste et chef d'orchestre anglais, né en 1950. Il étudie le piano au Trinity College of Music de Londres (1968). Il apprend aussi à jouer de la flûte et se spécialise dans la flûte baroque. Il continue ses études au Corpus Christi College de Cambridge (Bachelor of Arts en 1972) et au Magdalen College d'Oxford (Master of Arts en 1976). Il joue de la flûte, du clavecin et du piano à Londres où il est également professeur de flûte baroque (1973-79). Il enseigne l'histoire de la musique et dirige la division de Musique Ancienne au Royal College of Music (1976-80). Entre 1979 et 84, il est artiste résident à l'Université d'Etat de Washington. Il est ensuite Directeur musical du Philharmonia Baroque Orchestra de San Francisco (1985). Cet ensemble est réputé outre-Atlantique pour la qualité de ses interprétations. Cet ensemble s'est produit dans des festivals, notamment au Festival Haendel de Göttingen en Allemagne (1991). Les travaux de McGegan se poursuivent dans l'interprétation authentique de divers opéras baroques, notamment de Haendel. Depuis 2002, il dirige l'Orchestre de Chambre d'Irlande. Site à consulter sur ce grand artiste: http://www.bach-cantatas.com/Bio/McGegan-Nicholas.htm . Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, Paris, 2004.


•  Dominique Merlet, organiste et pianiste français, né en 1938. Sa famille est liée au compositeur Roger-Ducasse. Ce dernier donne les premiers conseils au jeune pianiste Dominique en le stimulant autant pour le piano que pour l'orgue. Merlet remporte des premiers prix de piano et de percussion au Conservatoire de Bordeaux, et il entre, à 15 ans, au Conservatoire de Paris (classes de J. Doyen et R. Lejour). Il suit aussi les cours de Nadia Boulanger et René Roy. Il obtient des premiers prix d'accompagnement et de Musique de Chambre. Ensuite il vient se perfectionner à Genève et obtient le premier prix du Concours international de Genève (1957). Parallèlement, il mène une carrière d'organiste: titulaire de l'église Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux à Paris et membre de la Commission technique consultative des orgues de la Ville de Paris depuis 1980. Il est l'un des rares musiciens à pouvoir mêler piano et orgue dans un même récital. Sa carrière internationale est cependant tournée vers le piano. Il joue de la musique romantique, classique française, mais aussi de la musique contemporaine, notamment des oeuvres qui lui sont dédiées. En musique de chambre, il est partenaire du Trio à Cordes de Paris. Il se produit aussi en duo avec le violoniste Gérard Poulet. On le considère également comme un pédagogue remarquable. Il exerce au Conservatoire de Strasbourg, à Rouen, puis au Conservatoire national supérieur de musique à Paris (1974-92). Entre 1992 et 2003, il est titulaire de la classe de virtuosité au Conservatoire de Genève. Il aura, dans cette activité, de nombreux élèves. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, Paris, 2004. Sites pour en savoir plus:

-  lire ici: http://www.musicme.com/Dominique-Merlet/ ,

-  http://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Merlet .


•  Isabelle Nef, claveciniste suisse, également pianiste, née à Genève en 1898 et décédée en janvier 1976. Cette grande artiste fut élève au Conservatoire de Genève (Maria Panthès) puis se perfectionna à Paris. Elle a suivi des cours de composition à la Schola Cantorum avec Vincent d'Indy. En 1923, grand tournant dans sa vie, elle devient l'élève de clavecin de Wanda Landowska. Elle travailla 12 ans le clavecin avec elle. Elle se produisit souvent avec Landowska dans des concerts à plusieurs claviers. A la suite de cette notoriété, elle donna des concerts de clavecin en Europe, en Russie, en Afrique du Sud. En 1936, elle est nommée professeur de clavecin au Conservatoire de Genève. Plusieurs compositeurs contemporains lui ont dédié des oeuvres (Bibliographie: Dictionnaire des interprètes, Robert Laffont, 2004). Site:

 -  http://www.bach-cantatas.com/Bio/Nef-Isabelle.htm .


•  Anthony Newman, organiste américain né en 1941. Après des études classiques, il obtient une bourse du gouvernement français pour étudier le piano à l'Ecole Normale de Musique. Ensuite, il étudie la composition à Harvard, l'orgue à l'Université de Boston et au Mannes College of Music de New York. Il est l'élève notamment de Stein, Kirchner, Berio, Alfred Cortot et Pierre Cochereau. Il enseigne l'orgue et la théorie musicale à la Juilliard School (1968 à 73), puis à l'Université de l'Indiana (1978-81), puis à l'Université de Californie à San Diego et à l'Université de l'Etat de New York. Il compose des musiques de chambre et il a publié des ouvrages sur la Musique baroque; il a réalisé des éditions critiques de la musique d'orgue de Bach, Couperin et Liszt. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, Paris, 2004. Liens proposés: 

-  http://france-orgue.fr/disque/index.php?ior=1&org=Antony%20NEWMAN&zpg=dsq.fra.rch ,

http://www.bach-cantatas.com/Bio/Newman-Anthony.htm .


•  Arnold Oestman, chef d'orchestre, pianiste et organiste suédois né en 1939. Il fait simultanément des études universitaires à Lund, de piano et d'orgue à Stockholm et à Paris. Il est organiste de la Klara Church de Stockholm puis professeur à l'école musicale dramatique. En 1969, il est nommé Directeur artistique de l'Académie Vadstena, où il effectue d'importantes recherches sur la musique baroque et qui décident de la suite de sa carrière. Il se produit comme pianiste, accompagnant notamment Birgitt Nilson ou Nicolaï Gedda dans des concerts de Lieder. En 1974, il fonde le Norreland Opera à Umeä dont il est intendant et directeur musical. En 1979, il est nommé directeur au musée de Drottningholm et, un an plus tard, directeur du Festival, poste qu'il partage avec Charles Farncombe jusqu'en 1984 avant d'en exercer seul la responsabilité jusqu'en 1992. Il y dirige chaque été des opéras de Mozart avec des instruments d'époque reconstitués. Il dirige comme invité à la Fenice de Venise, à Covent Garden, à l'opéra de Paris et dans les principaux opéras allemands. Il a réalisé des films sans dialogue, uniquement musicaux: Christina Winter Queen of Sweden, Gustav III, The player King. Bibliographie: Dictionnaire des interprètes. R. Laffont, Paris, 2004. Lien:

-  http://www.naxos.com/person/Arnold_Ostman_31798/31798.htm .


•  Pierre Perdigon, organiste français né en 1940 à Lyon. Il étudie l'écriture musicale et l'orgue au Conservatoire de sa ville (Lyon). Il est premier prix en 1961 et Grand Prix de la Ville de Lyon en 1963. Il travaille avec M.Cl. Alain de 1964 - 1970. En 1968, il suit des cours donnés par Anton Heiller et Luidgi-Ferdinando Tagliavini à l'Académie d'orgue de Haarlem. En 1969, il remporte le 3ème prix au Concours International de Bologne et l'année suivante il remporte le premier prix du concours d'Arnhem (Pays-Bas). Il mène parallèlement des études universitaires (Doctorat en Physique). Il est ensuite licencié en Musicologie. En 1982, il est professeur au Conservatoire de Marseille, puis plus tard au Conservatoire de Grenoble. Il est titulaire de l'orgue de l'église de l'Immaculée-Conception à Lyon. Il enseigne aussi à des académies d'été comme celle de Saint-Dié. Il cherche à faire renaître la musique des 16 et 17èmes siècles, tout en se tournant aussi vers l'art contemporain de l'orgue. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, Paris, 2004.


•  Jean-Louis Petit, claveciniste et chef d'orchestre français né en 1937. Il commence par étudier avec Olivier Messiaen, Igor Markevitch, Pierre Boulez. Il fonde un orchestre à cordes et décentralise la musique en Champagne (1958-63), en Picardie (1964-70). Il prend ensuite la Direction du Festival Estival de Paris de 1972-75. Il est membre fondateur (1974) du Groupe de Musique contemporaine Musique Plus et Directeur de l'Association musicale internationale d'Echange (AMIE), depuis 1978. Parallèlement à sa carrière de claveciniste et de chef d'orchestre, il compose beaucoup. "Au-delà du signe", "De quelque part effondrée de l'homme", "Continuelles discontinues". Il effectue aussi de nombreuses réalisations de musique ancienne. Il est Directeur du Conservatoire de Ville-d'Avray depuis 1973. Il y a fondé l'Atelier Musique de Ville-d'Avray. Il a créé plusieurs oeuvres contemporaines: musiques de G. Condé, D. Denis, R. Depraz, J. Langlais, F. Miroglio, etc... Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, Paris 2004.  Site à visiter:

http://jean_louis.petit.perso.sfr.fr/ .


•  Edith Picht-Axenfeld, pianiste et claveciniste allemande (1914-2001). Elle fit de brillantes études à Lugano, Bâle, Berlin, notamment avec R. Serkin et Albert Schweitzer. Elle remporte en 1937 le Concours Chopin de Varsovie. Sa carrière internationale commence alors, carrière qui en étonna plus d'un: en effet elle resta fidèle également au clavecin et revenait toujours avec plaisir au piano. Elle était parfaitement à l'aise sur les 2 instruments. Elle a maîtrisé un vaste répertoire pour les 2 instruments. Elle enseigna au Conservatoire de Fribourg (Allemagne) dès 1947 et joua en trio avec Chumachenco et A. Stein. Elle joua également avec Aurèle Nicolet et Heinz Holliger. Elle a créé des oeuvres contemporaines pour clavecin de Giselher Klebe et de Isang Yun. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, Paris, 2004. Site à voir: 

http://www.ddg.art.pl/chopin/jury/picht.html .


•  Pierre Pincemaille, organiste français né à Paris en 1956. Il fait des études supérieures musicales au Conservatoire national supérieur de Paris avec Challan, Bitsch, Castérède et Falcinelli. Il devient titulaire de plusieurs grands prix (harmonie, contrepoint, fugue, orgue, improvisation). Il décroche des premiers prix à des concours internationaux à Lyon (1978), à Beauvais (1987), Strasbourg (1989), Chartres (1990). En 1987, il est nommé organiste de la basilique de Saint-Denis qui dispose du premier instrument construit par Cavaillé-Coll (1840). Il donne des concerts un peu partout, aux USA, en Europe, en Chine. C'est un maître incontesté de l'improvisation à l'orgue mais aussi de la transcription à l'orgue d'oeuvres diverses (Stravinsky notamment). Il est attiré par les répertoires de Franck, Alain, Widor, Vierne, Duruflé. Il est professeur au Conservatoire national supérieur de Lyon. Il enseigne aussi à Saint-Germain-en-Laye. Voici un lien bibliographique intéressant: https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Pincemaille. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, Paris, 2004.


•  Trevor Pinnock, claveciniste et chef d'orchestre anglais né en 1946. Il est d'abord choriste à la Cathédrale de Canterbury puis il étudie l'orgue et le clavecin au Royal College of Music avec Downes et Silver (1964-67). Il obtient des premiers prix sur les 2 instruments ! Il fait partie du Galliard Harpsichord Trio de 1966-72. Il fonde en 1973 un ensemble de musique sur instruments anciens, l'English Concert, qui fait sa première apparition à l'English Bach Festival. Il conserve la direction de cet ensemble jusqu'en 2002. Il est aussi à la tête du Classical Band de New York jusqu'en 1990. Entre 1991 et 98, il est directeur musical de l'Orchestre du Centre National des Arts d'Ottawa. Pinnock, comme claveciniste et chef, mène une carrière internationale à la fois en concerts comme chef, ou dans des récitals, en Europe et aux USA, comme soliste. Il enregistre également beaucoup. Il s'est spécialisé dans le répertoire baroque classique, mais joue aussi R. Gerhardt, M. de Falla ou F. Martin. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, 2004. Sites proposés:

http://www.bach-cantatas.com/Bio/Pinnock-Trevor.htm ,

http://en.wikipedia.org/wiki/Trevor_Pinnock .


•  John Poole, organiste et chef de choeur anglais né en 1934. Il a fait ses études musicales au Collège Balliol d'Oxford et au Collège Royal d'orgue. A la tête des BBC Singers qu'il dirige à partir de 1972, il se fait connaître par ses interprétations racées du répertoire baroque anglais et italien. Il a dirigé le Choeur Symphonique de la BBC de 1972 - 1976. En 1989, il abandonne son poste de Directeur des BBC Singers tout en restant Chief Guest Conductor de cette formation. Entre 1990 et 94, il est Directeur musical du Groupe vocal de France. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, Paris, 2004. Sites à voir: 

http://www.johnpoole.net/francais/biographie.htm ,

http://www.johnpoole.net/ .


•  Simon Preston, claveciniste, organiste et chef de choeur anglais né en 1938. Il a étudié d'une part au King's College of Cambridge et d'autre part à l'Académie Royale de Musique à Londres avec, notamment, Ch. Trevor (1956-58). Il début comme chef au Festival Hall of London en 1962 avec la Messe glagolitique de Janacek. De 1962-67 il est organiste suppléant à l'Abbaye de Westminster puis devient, entre 1967 et 68, organiste titulaire de l'orgue de l'Abbaye de St.-Alban. En 1970, à Oxford, il prend les claviers de l'orgue de la Christchurch et de 1971-74, il dirige le Choeur Bach d'Oxford. Il devient organiste titulaire de l'Abbaye de Westminster entre 1981 et 1987. Il a enregistré, notamment, l'intégrale des concertos pour orgue et orchestre de Haendel. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, Paris, 2004. Sites:

http://en.wikipedia.org/wiki/Simon_Preston ,

http://www.bach-cantatas.com/Bio/Preston-Simon.htm .


•  Henriette Puig-Roget, pianiste et organiste + compositeur née en Corse en 1910 et décédée à Paris en 1994. Elle entre au Conservatoire de Paris en 1919 pour étudier le piano avec Sophie Chéné puis avec Isidore Philipp avec un premier prix de piano en 1926. Elle obtient aussi un prix d'harmonie, d'accompagnement, de musique de chambre, de fugue et d'orgue (avec Marcel Dupré en 1930). En 1933, elle remporte le premier second grand prix de Rome. Une année plus tard, elle est titulaire de l'orgue de l'Oratoire du Louvre, jusqu'en 1979. Elle est aussi titulaire de l'orgue de la Grande Synagogue jusqu'en 1951. Dès 1935, elle joue à la radio. Jusqu'en 1975, elle est membre du Comité de lecture à la radio. De 1937-40, elle est chef de chant à l'Opéra de Paris. Elle est aussi nommée professeur d'accompagnement au Conservatoire de Paris. Elle quitte ce poste en 1979. Puis elle enseigne à l'Université Nationale de Tokyo. Elle a créé les Préludes de O. Messiaen et a joué dans le cadre d'émissions de radio. Elle a été l'instigatrice de la découverte d'organistes et de solistes comme d'Indy, Roger-Ducasse, Tournemire, Martelli, Rosenthal... Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, 2004. Site proposé:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Henriette_Puig-Roget .


•  Rafaël Puyana, claveciniste colombien né à Bogota en 1931. Il commence par étudier au Conservatoire de Boston. En 1951, à Lakeville, il travaille avec Wanda Landowska pour s'initier à la musique ancienne. Il se consacre ensuite à l'enseignement tout en donnant de nombreux concerts. Son premier concert date de 1957 à New York. Il dirige des cours d'été à Saint-Jacques-de-Compostelle, puis il enseigne en Angleterre, puis enfin à Fontainebleau (Conservatoire américain). Il se consacre au cours Manuel de Falla à Grenade. Il habite la France depuis 1960 (attaché culturel de Colombie auprès de l'UNESCO). Plusieurs compositeurs ont écrit pour lui et son instrument. Bibliographie: Dictionnaire des Interprètes, R. Laffont, 2004. Sites:

http://patachonf.free.fr/musique/scarlatti/discographie.php?p=puyana_hm_selection ,

http://en.wikipedia.org/wiki/Rafael_Puyana .
   
   
    


 

Haut de page

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage