WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Autriche > Innsbruck (orgue, Dom)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Bregenz (Herz-Jesu Kirche)
Dornbirn (église de Haselstauden)
Dornbirn (Pfarrkirche St. Martin)
Feldkirch: Dom avec orgue Metzler
Fiecht (abbaye bénédict., orgue)
Graz (Kirche St-Vinzenz)
Graz (Stadtpfarrkirche)
Heiligenkreuz (abbaye cisterc.)
Innsbruck (orgue, Dom)
Clichés (orgue, Dom, Innsbruck)
Innsbruck (Hofkirche)
Klagenfurt (le Dom, orgue)
Krems (Piaristenkirche)
Linz (Stadtpfarrkirche, orgue)
Maria Plain Wallfahrtsbasilika (orgue)
Lustenau: St. Peter und Paul
Mariazell (basilique, orgues Mathis)
Mistelbach (orgue Pflüger)
Mödling (église St. Othmar)
Neuberg an der Mürz (orgue Felsberg)
Salzbourg, cathédrale
Salzbourg (Franziskanerkirche)
Salzbourg-Liefering (St. Martin)
Schlägl (Stiftskirche, abbaye)
Steinach am Brenner
Vienne (Augustinerkirche)
Vienne (cathédrale, le Stephansdom)
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Innsbruck (orgue, Dom)


La cathédrale d'Innsbruck (Autriche), un orgue merveilleux !

 

Innsbruck : chef-lieu du Tyrol en Autriche , une ville où l'art baroque multiplie les oeuvres d'art. La cathédrale (ou Dom) St. Jakob abrite un orgue de 1720-25 qui a été restauré récemment. La façade de cet instrument est un chef-d'oeuvre du début du 18ème siècle. Les monuments historiques d'Innsbruck datent des 16 au 18èmes siècles.


Bref historique de l'orgue ci-dessus : la première pierre de la cathédrale d'Innsbruck a été posée en 1717. L'orgue de cette église fut achevé en 1725 (facteur: Johann Caspar Humpel ). L'orgue, à cette époque, comptait 2 claviers, un pédalier, 14 jeux au Grand Orgue et 10 jeux au Positif. Cet orgue fut remanié en 1875, dans le goût de l'époque (adjonction d'un 16', d'un Echo-Prinzipal 8' et extraction de la Cymbale pour créer un jeu de Cornet). Au début du 20ème siècle, l'orgue complet (sauf le merveilleux buffet ) fut démonté et vendu ! Le compositeur Karl Koch, maître de musique à la cathédrale d'Innsbruck, demanda la construction d'un orgue de "compromis" (entre le baroque et le romantique) au facteur Rieger. De ce "compromis" est né, à l'époque, un orgue de 75 jeux sur 4 claviers et pédalier. Pour la dernière restauration, on fit appel au facteur Pirchner , avec mission de reconstruire complètement l'instrument. L'instrument complètement refait, avec une nouvelle console à 3 claviers, en fenêtre, fut inauguré en juillet 2000 . Le buffet superbe, sauvé, malgré certaines retouches faites au début du 20ème siècle, est un modèle du genre baroque , avec des effets de trompe-l'oeil intéressants.

Divers sites à ouvrir :

 


Composition actuelle de l'orgue du Dom d'Innsbruck :

Clavier 1 : Grand-Orgue avec Bordun (Bourdon) 16', Prinzipal 8', Voce humana 8', Hohlflöte (Flûte creuse) 8', Gamba 8', Oktave 4', Spitzflöte 4', Quinte 2 2/3', Superoktave 2', Mixtur major 4f 2', Mixtur minor 4f 1 1/3', Cornet 5f 8', Fagott 16', Trompete 8', Clairon 4'.

Clavier 2 : Oberwerk avec Quintadena 16', Prinzipal 8', Salizional 8', Vox coelestis 8', Rohrflöte (Flûte à cheminée) 8', Oktave 4', Nachthorn 4', Fugara 4', Nasard 2 2/3', Oktave 2', Terz (Tierce) 1 3/5', Sifflet 1', Mixtur 4f 1 1/3', Trompette harmonique 8', Cromorne 8'.

Clavier 3 : Unterwerk (Echo dans le soubassement de l'orgue) OU Positif de dos . Ce clavier peut jouer sur l'un ou l'autre de ces corps de tuyaux. Unterwerk : Gedeckt (Bourdon) 8', Spitzgamba 8', Prinzipal 4', Gedeckt 4', Echokornett 2 2/3', Flöte 2', Larigot 1 1/3', Scharff 3f 1' (Mixture aiguë), Voix humaine 8'. Positif de dos : Prinzipal 8', Flöte 8', Prinzipal 4', Sesquialtera 2 2/3' + 1 3/5', Oktave 2', Mixtur 3f 1 1/3', Trompete 8'.

Pédalier : Prinzipal 16', Violonbass 16', Subbass 16', Quintbass 10 2/3', Oktavbass 8', Bassflöte 8', Oktave 4', Mixtur 6f 2 2/3', Posaune (Trombone) 16', Trompete 8', Schalmey (Chalumeau) 4'.

La traction est mécanique (claviers et jeux). Accouplements: II/I, III/I, I/III, I/P, II/P, III/P. Tirasse pour l'Unterwerk: ein/aus. Tirasse pour le Positif de dos: ein/aus. Cet instrument, astucieusement conçu, permet d'aborder un répertoire baroque, à l'aise, mais aussi un répertoire symphonique. Le système du clavier 3 à deux fonctions est intéressant.


Dans la rubrique attenante à cette page de texte, nous mettons 2 clichés de la cathédrale et de l'orgue d'Innsbruck. Cliquer sur les images pour les agrandir.  

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage