WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Architecture > Le Corbusier
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Le Corbusier
Photos personnelles
Fermes neuchâteloises
Architecture La Chaux-de-Fonds
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Le Corbusier


Le Corbusier

Détail architectural de la Villa Turque, Le Corbusier. Cliché personnel
Voir la bibliographie de ce site et différents sites Internet mentionnés au passage ou au bas de cette page. 


Quelques réflexions sur l'oeuvre Du Corbusier:


" Il n'est pas possible en architecture, et encore moins en architecture moderne, d'isoler l'art - la fonction esthétique - des autres fonctions d'un bâtiment, mais l'on peut dire que chaque oeuvre architecturale a des lieux où le raisonnement esthétique peut se déployer avec une certaine autonomie. En ce qui concerne l' Unité d'Habitation de Marseille (de Le Corbusier), construite entre 1947 et 52, ce lieu est sans doute le toit-terrasse que l'on a justement décrit comme "rêve méditerranéen" " ( William Curtis ).

William Curtis est un critique d'art et d'architecture contemporains.


Repères biographiques de Le Corbusier :

  • 1887: naissance le 6 octobre de Charles-Edouard Jeanneret-Gris , à La Chaux-de-Fonds . Son père est émailleur de boîtiers de montres et sa mère professeur de piano. Son frère Albert deviendra musicien. Sa maison natale, à La Chaux-de-Fonds, est juste à côté du cinéma Scala , l'une de ses premières réalisations.
  • 1901: suit des cours de gravure et de ciselure à l'Ecole d'Art de La Chaux-de-Fonds.
  • 1908: voyage à Paris. Il travaille avec les Frères Perret, pionniers du béton armé.
  • 1910-11: voyage à Berlin, en Grèce et au Proche-Orient.
  • 1913: il ouvre un bureau d'architecte à La Chaux-de-Fonds et reçoit plusieurs commandes de maisons. Il quitte définitivement sa ville natale en 1916 .
  • 1917: il vit à Paris et fait la connaissance du peintre A. Ozenfant. Avec lui, il fondera le mouvement puriste.
  • 1920: il prend le pseudonyme de Le Corbusier et publie avec Ozenfant la revue L' Esprit nouveau . Cette revue où figureront des signatures célèbres (Elie Faure, Jean Cocteau) permettra de faire connaître Le Corbusier dans le monde entier.
  • 1924: il monte, en association avec son cousin Pierre Jeanneret , l'atelier 35 S, au 35, Rue de Sèvres. Des architectes de son temps se pressèrent dans cet atelier. Sa pensée fut diffusée à partir de cet atelier.
  • 1925: construction du Pavillon de l'Esprit nouveau à l'exposition internationale des Arts Décoratifs de Paris où Le Corbusier fit scandale. Il s'agit ni plus ni moins d'une rupture avec l' Art Nouveau et l' Art Déco . Il publie L'Art décoratif d'Aujourd'hui sorte de pamphlet contre la décoration telle qu'on l'entendait alors.
  • 1927: à l'atelier 35 S Charlotte Perriand fait son entrée et Le Corbusier lui confie des aménagements intérieurs. Il va signer à cette époque des meubles devenus maintenant des classiques de la modernité.
  • 1928-30: voyages en URSS, en Amérique latine, où il fait des émules.
  • 1930: Le Corbusier se fait naturaliser Français et épouse Yvonne Galis. Il finit de nombreuses villas et découvre l'Afrique du Nord.
  • 1935: premier voyage aux Etats-Unis. En 37, il travaille au Brésil avec Lucio Costa et Oscar Niemeyer.
  • 1938: expositions de ses peintures à Paris.
  • 1940: il ferme son atelier en raison de la guerre.
  • 1945 : projet de l' Unité d'Habitation de Marseille (voir ci-dessus). Il construira de telles unités en France et même à Berlin dans les années 50-60.
  • 1951: il est chargé par Nehru de bâtir la nouvelle capitale du Pendjab: Chandigarh . Cette oeuvre restera inachevée.
  • 1952: il construit son fameux " cabanon " au Cap Martin.
  • 1955: inauguration de la chapelle de Ronchamp , l'un des plus importants édifices religieux du 20ème siècle.
  • 1957: mort de sa femme.
  • 1962: rétrospective de ses peintures et sculptures à Paris, au Musée d'Art Moderne.
  • 1965: il disparaît au cours d'une baignade au Cap Martin , le 27 août. Il est enterré à côté de sa femme au cimetière du Cap Martin, face à la mer.


A propos du "cabanon" de Le Corbusier :

L'architecte s'était construit un cabanon au bord de la mer, à Roquebrune-Cap Martin . Pendant 18 ans, il est venu tous les étés au mois d'août y passer des vacances. Il appelait ce cabanon "Son Château sur la Côte d'Azur". Il fait au sol 3,66 m X 3,66 m et 2,26 m de haut: ce sont les mesures de base du Modulor ( * )! L'équipement était très sobre, voire spartiate. Le Corbusier descendait à Cap Martin pour y écrire et pour s'y baigner librement. Ce cabanon était aussi "une machine à habiter" ! Le strict nécessaire pour vivre: un lavabo, une table, une armoire, un lit et toujours des murs peints de sa main et ces fameuses fenêtres-tableaux: fenêtres qui délimitent une portion de paysage qui change au gré des passages du soleil. Dans ce lieu, sur des murs à Roquebrune, il a peint en laissant l'empreinte de sa main dans la peinture. Il a écrit: "la main humaine est une chose formidable; l'architecture se conçoit dans le cerveau, mais c'est la main qui agit...". Le Corbusier s'est noyé le 17 août 1965 au large de Roquebrune....


( * ) [ LE MODULOR : parmi les travaux théoriques du Corbusier , le MODULOR occupe une place centrale. Il s'agit d'une GAMME DE MESURES, HARMONIQUE ET RACCORDEE A LA STATURE HUMAINE . Le Corbusier emploie cet outil dans toutes ses constructions d'après-guerre, dont les Cités Radieuses . De plus, exprimés en " pieds-pouces " anglo-saxons, ses termes de base sont des nombres entiers. Le MODULOR avait aussi l'ambition de remplacer à la fois les systèmes métriques et " pieds-pouces ". Cette gamme se compose de 2 séries , dont les termes successifs sont dans un rapport égal au Nombre d'Or = 1,618, une proportion particulièrement harmonieuse.


L' une des séries se base sur la hauteur de l'homme debout bras levé (226 cm = 89 pouces). L'homme prend possession de l'espace. Par division ou multiplication par le Nombre d'Or, on obtient toutes les autres valeurs de cette série.


La deuxième série est égale à la moitié de la première et a donc les mêmes propriétés. Plusieurs valeurs de cette gamme correspondent aux mesures du corps humain: hauteur au sommet de la tête (183 cm = 6 pieds), hauteur au plexus solaire (113 cm), etc.].


 
Le Corbusier a laissé des traces importantes en Suisse et plus particulièrement à La Chaux-de-Fonds , son lieu de naissance. Nous avons effectué, fin 2005, quelques photos des deux villas importantes construites à La Chaux-de-Fonds par Le Corbusier : la Villa Blanche , maintenant complètement restaurée et lieu culturel de notre ville, et la Villa Turque ( Villa Schwob ). La Villa Blanche , construite pour ses parents, date de 1912 .


La Villa Blanche : c'est donc véritablement sa première grande oeuvre ( 1912 , à 25 ans ), comme architecte installé. A cette époque, il s'est distancié du mouvement Art Nouveau , lequel a laissé tant de remarquables traces en notre ville. La maison est bâtie autour d'un noyau constitué de 4 piles intérieures de 50 x 60 cm; les murs extérieurs sont porteurs avec ces 4 piles et le reste est formé de cloisons intérieures relativement légères (diminution des coûts de construction). Le style de la Villa Blanche est plutôt classique (néo-classique), en rupture avec l'architecture de l'Art Nouveau qui règne à cette époque un peu partout dans la ville, depuis la toute fin du 19ème s. Cette villa fut en fait le premier lieu d'expérimentation du jeune architecte en devenir. Ce monument est donc exceptionnel et est placé sous la Protection Fédérale des Monuments Historiques. Une Association a été créée (" Association Maison Blanche "): elle est à l'origine de la sauvegarde de la Villa Blanche dont la restauration était en voie d'achèvement, fin 2005, au moment des photos que nous avons prises. Un site Internet bien fait doit être visité: http://www.villa-blanche.ch/ .



La Villa Schwob ou Villa turque : cette extraordinaire construction est la dernière que Le Corbusier fera dans le canton de Neuchâtel avant de partir pour la France. Le qualificatif de " turque " vient de l'aspect extérieur de la villa: corniche " néo-grecque ", attique sans toiture, revêtement de briques en terre cuite. La maison est basée sur une structure en béton armé, un bloc central abritant un grand séjour sous forme de "duplex". Deux absides latérales (est / ouest) comprennent au rez-de-chaussée une salle de jeux et la salle à manger. La façade sud est largement vitrée alors que la façade nord, donnant sur la rue, ne comprend que des ouvertures limitées, à savoir les portes d'entrée et 4 oculus ou oeils-de-boeuf elliptiques très caractéristiques. Cette maison est vraiment remarquable; le grand architecte en devenir y a laissé libre cours à son imagination en créant un objet unique au monde et dans l'histoire de l'architecture contemporaine (20ème siècle). Le Corbusier entra en conflit avec le propriétaire en raison de dépassements de devis, notamment. La Villa Turque fut restaurée une première fois de 1957-58 (Angelo Mangiarotti), puis une seconde fois, lors de l'acquisition de la Villa par la firme Ebel, en 1987 (architecte d'intérieur Andrée Putman de Paris et architectes chaux-de-fonniers R. et P. Studer). Nos renseignements proviennent des ouvrages sur Le Corbusier donnés dans la bibliographie de notre site.

Site Internet à consulter: http://www.rpn.ch/escf/SiteCHX-FDS/La%20villa%20turque.html .


Sites Internet à consulter:

 

En guise de vignette agrandissable , nous mettons une photo personnelle de la Villa Turque à La Chaux-de-Fonds (en automne 2005). Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

  
 
   
  
 
 


Haut de page

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 VTX Webpme. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by VTX
Retour Homepage