WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Italie > Budrio (Chiesa San Lorenzo): autre orgue italien
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Appiano/Eppan: orgue Verschueren
Bologne, cathédrale, orgues
Bologne: basilique San Petronio
Breno (Lombardie: S. Maurizio)
Brescia (orgues historiques)
Budrio (près de Bologne): orgue historique
Budrio (Chiesa San Lorenzo): autre orgue italien
Como (Dôme, orgues hist.)
Milan, Dôme: essai de compréhension des orgues
Nals (orgue au buffet historique)
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Budrio (Chiesa San Lorenzo): autre orgue italien


Budrio: ne pas quitter sans citer l'église paroissiale San Lorenzo et son orgue

Eglise San Lorenzo (paroissiale) de Budrio. Source Wikipedia

 


•   Nous ne voulions pas quitter la cité de Budrio près de Bologne sans mentionner l'église paroissiale San Lorenzo de Budrio.

•   L'église paroissiale de Budrio surplombe la Piazza Filopanti, située en face du Palazzo Comunale. La date de construction ainsi que la structure et l'orientation d'origine ne sont pas connues, mais cela est déjà mentionné dans un document daté de 1146. Élargie à partir des années 1300, et dans les années 1400, après que la Communauté l'ait confiée aux frères serviteurs de Marie (frati Servi di Maria). Elle a été enrichie par les fonts baptismaux et, dans la seconde moitié du siècle, par le beau cloître à double colonnade à côté de l'église. Elle fut achevée dans les années 1600 avec la construction du dôme de la chapelle principale (1608-1612), construite pour unir le choeur, construit quelques années auparavant, au corps de l'église. Un siècle plus tard, l’architecte Budriese Alfonso Torreggiani a procédé à une importante restauration, prévoyant également le porche extérieur. On distingue des fresques de valeur de peintres connus, notamment dans le choeur. L'église possède un très bel orgue du 19ème siècle de pur style italien. Il a été récemment restauré et il fait partie des cycles de concerts d'orgues agendés dans cette région très riche en instruments intéressants (nous ne connaissons pas la composition de cet orgue pour l'instant).


•   La composition de cet orgue de l'église San Lorenzo de Budrio nous a été aimablement communiquée par l'organiste Enrico Presti qui a une très bonne connaissance des orgues de cette ville et de Bologne (grande ville voisine: voir carte ci-dessous, bas de page). Texte transmis:

" Organo costruito da Luigi e Ferdinando Montesanti nel 1824 ed ampliato da Rasori nel 1860. Manomesso nel 1927, è stato restaurato nel 1987 dalla ditta Tamburini di Crema. Collocato in cassa monumentale in cantoria sulla porta principale. Facciata disposta in tre campate: la centrale, disposta a cuspide con ali, appartiene al Principale I Bassi. La canna maggiore corrisponde al Do1. Le campate laterali sono formate da 5 + 5 canne delle Trombe ai pedali. Tastiera cromatica di 56 tasti (Do1 – Sol5). Pedaliera di 27 tasti (Do1 – Re2) costantemente collegata alla tastiera. Registri azionati da manette spostabili e fissabili ad incastro disposte in due colonne alla destra della tastiera:

(traduction du texte ci-dessus, en français, fournie aimablement par l'organiste Enrico Presti: orgue construit par Luigi et Ferdinando Montesanti en 1824 et agrandi par Rasori en 1860. Mal modifié en 1927 il a été restauré en 1987 par la manufacture d’orgues « Tamburini » de Crema. Situé face au choeur monumental au-dessus de la porte principale. Façade disposée en trois parties: la partie centrale, disposée en cuspide avec ailes, appartient au Principal I Bassi. Le gros tuyau au centre correspond à Ut1. Les parties latérales sont formées de 5 + 5 tuyaux de « Trompette avec pédales ». Clavier chromatique à 56 touches (Ut1 - Ut5). Pédale à 27 marches (Ut1 - Re2) constamment connectée au clavier. Registres actionnés par des menottes mobiles et imbriquées disposées en deux colonnes à droite du clavier. La division entre Bassi et Soprano est, au clavier, entre les notes Ut#3/Re3).

 

COLONNA SINISTRA (à gauche)      COLONNA DESTRA (à droite)

Campanelli (Re3 – Do5)                       Principale 16 Bassi

Cornetto I Soprani                               Principale 16 Soprani

Cornetto II Soprani                              Principale I Bassi

Ottavino Soprani                                 Principale I Soprani

Voce umana Soprani                            Principale II Bassi

Flutta Soprani                                     Principale II Soprani

Flauto dolce Soprani                            Ottava Bassi

Flauto in ottava Bassi                          Ottava Soprani

Flauto in ottava Soprani                       Duodecima

Viola Bassi                                          Decima V

Violoncello Bassi (4’)                            Decima IX

Clarone Bassi (4’)                                Vigesima II

Trombe Basse                                      Vigesima VI

Tromba Soprani                                   Vigesima IX

Tromba 16’ Soprani                              Trigesima III e VI

Clarinetto Soprani                                Contrabassi e Ottave

Tromboni                                             Bassi Armonici

Terza mano                                         Trombe

                                                        Timballi 


Divisione tra Bassi e Soprani ai tasti Do#3/Re3. Accessori: Tiratutti del Ripieno. Combinazione preparabile 'alla lombarda' ". [Terza Mano: littéralement "3ème main" = apporte un accouplement spécifique avec le jeu Superoctave. Propre à l'orgue italien] [Source: Lexikon der Orgel, éd. Laaber, Köthen, 2008].   


•   Quelques liens:  

    -  église San Lorenzo (paroissiale) à Budrio: voir ici

    -  église San Lorenzo de Budrio: voir ici

    -  page Facebook de cette église paroissiale de Budrio: voir ici

    -  page très complète sur l'histoire de San Lorenzo de Budrio: lire ici


Vue de la nef et de l'orgue (19ème siècle) de San Lorenzo, Budrio: ci-dessous, à droite

Vue de la nef et de l'orgue à San Lorenzo (Budrio). Source: http://www.comune.budrio.bo.it/servizi/


Une vue de l'orgue de San Lorenzo à Budrio: ci-dessous, à droite

Orgue de l'église San Lorenzo (Budrio). Source: https://enricopresti.wixsite.com/enrico-presti


Géographie de Bologne et des environs, notamment Budrio: ci-dessous, à droite

Carte de Bologne et environs. Source: Viamichelin

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage