WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > France > Bourgogne (région) > Paray-le-Monial, basilique romane
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Alsace (région)
Bourgogne (région)
Auxerre: cathédrale, orgue, vitraux
Beaune: Collégiale N.-Dame, orgues
Beaune: église St-Nicolas
Chalon-s.-Saône (St-Pierre)
Chalon-sur-Saône (St-Vincent)
Charolles: orgue Q. Blumenroeder neuf
Clamecy: Collégiale, orgue C.-Coll, vitraux
Dijon (Notre-Dame)
Dijon (Saint-Bénigne)
Dijon (Saint-Michel)
Nuits-St-Georges (orgue C.-Coll)
Paray-le-Monial, basilique romane
Photos: Paray-le-Monial
St-Jean-de-Losne: orgue du 18ème s.
Saulieu (basilique St-Andoche)
Seurre (orgue histor.: 1699)
Talant (N.-Dame: vitraux, orgue)
Tournus: abbatiale, orgues
Vézelay (basilique romane)
Franche-Comté (région)
Altkirch (église N.-Dame, orgue)
Angers (cathédrale, orgues)
Aups (Var: orgue italien)
Avignon (deux orgues à voir)
Barjols: orgue précieux de Provence
Bettlach (orgue Callinet magnifique)
Colmar (Collégiale)
Colmar, St-Matthieu
Ebersmunster (orgue A. Silbermann)
Ferrette (orgue Roethinger, 1926)
Fréjus (cathédrale, Var)
Grasse: ancienne cathédrale
Grenoble (église St-Louis, orgue Formentelli)
Hirsingue (Ht-Rhin, orgue Guerrier)
Lyon (Conservatoire Nation. Sup. de Musique)
Le Mans (cathédrale, orgue)
Marmoutier (orgue A. Silbermann)
Mirepoix, un orgue Link
Mulhouse (église cathol. St-Etienne)
Mulhouse (église réform. St-Jean)
Nancy cathédrale (Lorraine)
Nantes, la cathédrale, orgues
Narbonne (ancienne cathédrale, orgue)
Noyon (cathédrale, orgues)
Paris, la capitale de la France
Poitiers (cathédrale, orgue Clicquot)
Ribeauvillé (Alsace)
La Roche-sur-Foron (orgue, fact. italienne)
Roquebrune-sur-Argens, orgue
Roquevaire (Provence)
Rouffach (Alsace)
Saint-Maximin (orgue J. E. Isnard)
Saint-Omer (un grand Cavaillé-Coll)
Saint-Raphaël (N.-Dame-de-la-Victoire)
Saint-Sever (Landes)
Seppois-le-Haut (Ht-Rhin)
Strasbourg (cathédrale N.-Dame)
Strasbourg (St-Pierre-le-Jeune, réf.)
Strasbourg (St-Pierre-le-Vieux, cathol.)
Strasbourg (St-Thomas: Silbermann)
Tain l'Hermitage: N.-Dame Assomption
Thomières (orgue Micot)
Toulouse (cathédrale St-Etienne)
Toulouse (Musée des Augustins)
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Paray-le-Monial, basilique romane


Paray-le-Monial: basilique romane sur le modèle de Cluny III. Orgue démonté...

Orgue prévu dans cette basilique (maquette pour l'instant). Cliché personnel: septembre 2016

 

•   Pour le texte d'introduction ci-dessous; voir site "bourgogneromane.com":

"La petite ville de Paray-le-Monial est le point de départ du circuit des églises romanes du Brionnais, pays où abonde l’art roman, qui est ici d’une qualité et d’une densité extraordinaires. La grande basilique de Paray en est le meilleur exemple. C’est une église prieurale magnifique, qui est probablement le plus bel édifice encore existant, directement inspiré de la grande abbatiale de Cluny III. L’édifice, construit en pierres qui semblent dorées par le soleil, est dominé par ses trois clochers qui se mirent dans la Bourbince, donnant une très belle vue d’ensemble. Un prieuré bénédictin est fondé sur ce site à la fin du 10e siècle et devient clunisien peu après. Deux églises prieurales ont précédé l’église actuelle, à la fin du 10e siècle puis au début du 11e siècle. De la seconde subsiste le narthex très intéressant, qui date de la fin du 11e siècle et qui se trouve toujours devant la façade beaucoup plus haute de l’église. Ce narthex, composé de deux étages voûtés d’une architecture solide, est dominé par deux beaux clochers inégaux des 11e et 12e siècles au décor sculpté admirable. Vers 1090, l’illustre abbé Hugues de Cluny décide de reconstruire la priorale du 11e siècle, sur le modèle de la grande abbatiale clunisienne, dont l’énorme chantier a commencé quelques années auparavant. Alors que l’abbatiale de Cluny est en grande partie détruite aujourd’hui, à Paray on peut encore admirer entièrement l’architecture magnifique et lumineuse, le plus fidèle exemple de l’art clunisien. La construction se poursuit rapidement, mais c’est probablement après la mort de saint Hugues en 1109 que le chantier est interrompu et que la partie nouvellement construite fut raccordée au narthex préexistant. Quoi qu’il en soit, l’ensemble est d’une grande beauté et d’une harmonie parfaite, composé d’une nef à bas-côtés, d’un transept très saillant et d’un choeur entouré d’un déambulatoire à trois chapelles rayonnantes. On trouve l’élévation tripartite clunisienne dans toutes les parties de l’édifice : grandes arcades brisées, un triforium élégant et triples fenêtres hautes. Les voûtes en berceau brisé, les piliers cruciformes et les pilastres cannelés sont les caractéristiques de l’art roman bourguignon qu’on retrouve à Autun, Beaune, Saulieu, Semur-en-Brionnais et bien sûr à Cluny. Le grand transept à coupole centrale conserve encore une chapelle orientée en cul-de-four; l’autre chapelle a été reconstruite au 15e siècle dans le style flamboyant. Le chevet est l’un des plus réussis du monde roman, avec son étagement de baies, d’arcatures et de toitures, bien que le clocher qui le surmonte ait été reconstruit au milieu du 19e siècle quand l’église fut restaurée par Millet. Trois portails romans avec colonnes décorées et chapiteaux donnent accès à la basilique, dont surtout celui du croisillon nord, intéressant avec ses décorations d’inspiration orientale. Bien qu’on ne trouve pas l’abondante sculpture de Cluny ou d’Autun, l’église conserve plus de 300 chapiteaux romans aux décors végétal et animal. Parmi les autres trésors de la basilique, on cite encore un autel roman et une fresque du 15e siècle du Christ en majesté dans l’abside. La basilique est flanquée par le cloître et les anciens bâtiments abbatiaux, reconstruits au 18e siècle, en conservant une tour du 16e siècle".


•   Ancien orgue (démonté): du site d'archives "archives71.fr/arkotheque/consult_fonds/", nous avons tiré les renseignements ci-dessous:

Ancien orgue: le Ier orgue remonte à 1847-1859 (curé Vial d'Alais), puis restauration par Théodore Jacquot en 1890. Vers 1934, Michel Merklin et Kuhn (associés) ajoutent des jeux au pédalier. Entre 1945 et 49, les mêmes facteurs restructurent entièrement l'orgue avec 3 claviers de 61 notes et pédalier de 32 marches. La transmission est électrifiée. Les sommiers sont à membranes. Le buffet est supprimé pour la tuyauterie apparente. Par manque de crédits, seuls les plans sonores GO, Réc., et Pédale sont réalisés. L'orgue de choeur C.-Coll est vendu pour financer l'opération. En 1959, le facteur Jean Hermann installe le sommier de Positif. Des travaux de restauration sont entrepris en 1984 par le facteur Lucien Simon. Ensuite, l'orgue devient muet. Il est démonté et mis dans des caisses pour faire place aux travaux de restauration de l'ensemble de la basilique. La construction d'un nouvel orgue plus imposant est prévue (environ 50 jeux), avec un buffet décoré par un plasticien renommé qui a déjà réalisé dans cette basilique les lustres pour l'éclairage, notamment (voir ici et aussi ici, clichés protégés par ©). Lors de notre passage en automne 2016 à Paray, nous avons vu la maquette du future orgue (?) de la basilique et avons observé qu'actuellement, il y a un orgue digitalo-numérique avec une console dans un angle de la croisée du transept et des haut-parleurs disposés en haut du bras Sud du transept. L'emplacement d'origine de l'orgue était également dans la galerie du transept Sud.


•   Dans différents encadrés de cette page, nous mettons une vue de l'ancien orgue, actuellement démonté, et les notions historiques + la composition de cet instrument juste avant son démontage.


•   Différents liens:

    -  http://www.sacrecoeur-paray.org/ (site de la Basilique),

    -  http://www.paraylemonial.fr/ (accueil),

    -  http://www.art-roman.net/paray/paray.htm (art roman à Paray),

    -  http://www.bourgogneromane.com/edifices/paray.htm (art roman en Bourgogne et à Paray),

    -  http://amis-basilique-paray.fr/ (Amis de la Basilique),

    -  vue de la nef: voir ici,

    -  une des porte de la basilique: voir ici,

    -  autre lien avec photos: voir ici,

    -  un blog qui présente la basilique: voir ici,

    -  site d'archives dont nous ne sommes pas certain de la pérennité: voir ici.


•   Ci-dessus, nous mettons un cliché personnel agrandissable du projet (maquette) de l'orgue prévu dans l'église de Paray-le-Monial (photo prise lors de notre passage en septembre 2016). D'autres clichés personnels figurent aussi dans cette page et dans la rubrique annexe "photos", pour la rubrique de Paray.  


Ancien orgue Merklin-Kuhn de Paray-le-Monial, actuellement démonté: ci-dessous, à droite

Ancien orgue Merklin-Kuhn de Paray. Source: http://www.archives71.fr/arkotheque/consult_fonds/


Composition de l'ancien orgue à 2 claviers (sans Positif): ci-dessous, à droite

Composition de l'ancien orgue sans Positif. Source: http://www.archives71.fr/arkotheque/consult_fonds/


Composition de l'ancien orgue avec son Positif, vers 1984: ci-dessous, à droite

Composition de l'ancien orgue avec son Positif, vers 1984. Source: http://www.archives71.fr/arkotheque/consult_fonds/


Projet d'orgue dans le futur (uniquement en maquette à ce jour): ci-dessous, à droite

Projet du futur orgue. Document de la Ville de Paray


Vue extérieure de la basilique de Paray: ci-dessous, à droite

Vue extérieure de l'ensemble architectural. Cliché personnel (2016)


Situation géographique de Paray-le-Monial: ci-dessous, à droite

Carte pour Paray-le-Monial. Source Google

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 VTX Webpme. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by VTX
Retour Homepage