WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Suisse > St-Gall, canton > St-Gall, ville (St. Maria, Neudorf)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Appenzell, canton et ville
Argovie, canton
Bâle-Campagne, demi-canton
Bâle-Ville, demi-canton
Berne, canton
Fribourg, canton
Genève, canton
Glaris, canton
Grisons, canton
Jura, canton
Lucerne, canton
Neuchâtel, canton
Nidwald, demi-canton
Obwald (demi-canton): Engelberg
Obwald (demi-canton): autres lieux
St-Gall, canton
Altstätten: église catholique
Altstätten: église réformée
Altstätten: la Forstkapelle, orgue Caluori
Andwil (orgue Späth)
Bad Ragaz (église St-Leonhard)
Bad Ragaz (église cathol., égl. réform.)
Benken: Pfarrkirche, Wallfahrtskirche: orgeln
Bichwil (orgue Späth)
Brunnadern (égl. réformée)
Degersheim (église cathol.)
Gams: église catholique
Goldach: église catholique
Gossau: Andreaskirche (2 orgues)
Gossau: Pauluskirche
Niederbüren: Pfarrkirche, orgue Späth
Oberriet: église Ste-Marguerite
Oberriet: église St. Karl Borromäus
Quarten (Pfarrkirche, orgue Späth)
Rebstein: ses églises et orgues
Rorschach (église St-Colomban, cathol.)
Rorschach (église réformée)
Rüthi: église St-Valentin
Sennwald: église réformée et cathol.
Sevelen, église réform.
St-Gall, ville (cathédrale)
St-Gall, ville (église St-Laurent)
St-Gall, ville (Kirche Linsebühl)
St-Gall, ville (Kirche St. Fiden)
St-Gall, ville (St. Maria, Neudorf)
Photos (St. Maria, Neudorf)
St. Margrethen (église réformée)
Walenstadt: église catholique
Walenstadt: église réformée
Weesen: église St-Martin, orgue Kuhn
Widnau: église catholique
Wil: église St-Nicolas, orgue Mathis
Zuzwil: église catholique, orgue Mathis
Schaffhouse, canton
Schwyz (Schwytz), canton
Soleure, canton
Tessin, canton
Thurgovie, canton
Uri, canton
Valais, canton
Vaud, canton
Zoug, canton
Zurich, canton
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
St-Gall, ville (St. Maria, Neudorf)


Eglise St. Maria à St-Gall - Neudorf: une architecture grandiose, un orgue exceptionnel

Vue du Grand Orgue Willisau/Kuhn de St. Maria de St-Gall/Neudorf. Cliché personnel (mai 2011)




•   En mai 2011, nous avons eu la possibilité de visiter la magnifique église St. Maria à St-Gall/Neudorf. Cet édifice monumental compte parmi les plus significatifs de l'art religieux du début du 20ème siècle, en Suisse. Son orgue, l'un des plus importants de Suisse, est aussi un monument considérable de la facture d'orgues en Suisse au début du 20ème siècle; il est notamment pourvu d'un Fernwerk unique en Suisse et probablement même en Europe (= ensemble de jeux jouant en écho à une certaine distance de l'instrument principal, souvent dans le choeur, ou au-dessus de la croisée du transept de l'édifice, ces jeux étant "pilotés" depuis la console principale de l'orgue).

•   Histoire de l'édifice: l'église catholique St. Maria de St-Gall/Neudorf est souvent qualifiée de "seconde cathédrale" de cette ville, tant cet édifice considérable est capable de rivaliser en grandeur avec la cathédrale baroque du centre historique de St-Gall. Le quartier de Neudorf est situé à l'Est de la ville en direction du lac de Constance. Avant 1918, Neudorf formait une commune et une paroisse. Dès 1918, Neudorf fusionna avec la ville qui s'étendait de plus en plus vers l'Est. Aux environs de 1900, il devint évident, face à la croissance de la cité, de créer un nouvel édifice religieux à l'Est. En 1903, Josef Sebastian et Maria Magdalena Häni-Häni firent don à la paroisse St. Fiden d'un terrain constructible qui allait devenir la parcelle destinée à la future église St. Maria (7'200 m carrés). Ce don était lié à la condition de construire une nouvelle église, dans un intervalle de 10 ans au moins. Une campagne de récolte de dons fut lancée. En décembre 1904, l'idée fut lancée de construire une église dédiée à sainte Marie, à l'endroit du terrain offert. En 1912, alors qu'une somme de 300'000 francs était déjà réunie, une Commission de construction fut désignée. Cette Commission allait siéger 214 fois entre le 6 novembre 1912 et le 14 février 1919. Un concours fut lancé (Wettbewerb en allemand) pour trouver le meilleur projet architectural. Huit projets furent sélectionnés. Un architecte se désista. Quatre prix furent décernés: dans l'ordre il y eut Johann Scheier, Albert Rimli, Adolf Gaudy et Pfleghard & Häfeli. Ce fut le projet " Credo " d'Adolf Gaudy de Rorschach (1872-1956) qui l'emporta. L'édifice devait être construit dans un délai de 5 ans. La première pierre de l'église St. Maria fut posée le 26 avril 1914. L'édifice fut construit rapidement entre 1914 et 1915. En 1915, les travaux intérieurs avancèrent bon train. Toute la décoration intérieure fut programmée entre 1917 et 18. En 1927: la Manufacture Willisau AG construisit l'orgue considérable qui devait orner la tribune en Ouest, avec un Fernwerk (voir ci-dessus) débouchant dans l'espace de la croisée du transept, à la base de la grande coupole dominant cette croisée. 

•   [Note sur A. Gaudy, architecte: d'une famille originaire de Rapperswil, cet architecte est considéré comme l'un des plus grands architectes suisses du début du 20ème siècle, spécialisé dans la construction d'édifices religieux non seulement en Suisse, mais également en Autriche, notamment à Bregenz. Il se caractérise par une interprétation synthétique remarquable des styles romans, gothiques et baroques, en apportant les éléments de décor propres au début du 20ème siècle: des éléments qui marquent l'articulation entre l'Art Nouveau et l'Art Déco. L'église St. Maria de Neudorf est, à ce titre, une prouesse architecturale indéniable et très impressionnante]. 

•   Description de l'intérieur: la nef est majestueuse avec sa voûte d'un seul tenant. Cette voûte remarquable est rythmée par quatre arcs qui délimitent la croisée du transept. Des motifs géométriques raffinés décorent des caissons peu profonds au niveau de ces arcs, des voûtes des bras du transept et du choeur et de la coupole de croisée. La voûte de la nef, par contre, est plus sobrement décorée. Dans l'ensemble de l'édifice règne une atmosphère colorée, légèrement blonde, très chaleureuse rappelant les basiliques byzantines. Cet intérieur est tout sauf froid et impersonnel. Les bas-côtés de la nef sont étroits et communiquent chacun avec la nef par quatre arcades de style imitant le roman, avec des éléments de décor à caractère oriental. Certaines peintures des parois et des voûtes sont l'oeuvre de Fritz (Johann Friedrich) Kunz [1868-1947]. Ce peintre, originaire d'Einsiedeln, se forma à Zurich (Ecole des Arts), à Munich et dans l'atelier de son père qui exerçait son art dans la région d'Einsiedeln (peintre et décorateur d'autels).

•   Description simple de l'édifice: l'église se présente sous la forme d'une croix latine. C'est une vaste basilique à 3 nefs. La croisée du transept est surmontée d'un imposante coupole avec lanterne apportant un éclairage naturel assez généreux. Le choeur, avec une abside de style néo-roman, est plus sombre que le reste de l'édifice. Extérieurement, l'église est assez compacte et s'apparente de loin à une architecture plutôt romane. Le porche ouvert par des arcades est bien dans un style charnière entre Art Nouveau et Art Déco (fin des années 1915). L'intérieur cloue littéralement le visiteur par son ampleur, son décor majestueux et la blondeur de sa lumière. Sans conteste, ce sanctuaire est l'un des plus marquants de Suisse. Création contemporaine du début du 20ème siècle, St. Maria de St-Gall, consacrée en juin 1917, frappe par le génie du mariage des styles et par un décor raffiné rappelant les plus beaux édifices romans d'europe occidentale (Fritz Kunz fut influencé par l'Ecole de Beuron: mélange de styles néo-roman et oriental). Le peintre Kunz a signé la peinture imposante qui orne l'abside de l'église: c'est l'oeuvre peinte la plus importante du lieu; elle représente sainte Marie et date de 1916. L'évangéliste Jean est représenté à gauche et sa présence se rapporte aux propos apocalyptiques bibliques (traduits de l'allemand): "alors apparut dans le ciel un grand signe: une femme, vêtue de la lumière du soleil avec la lune à ses pieds; elle portait une couronne  avec 12 étoiles". Face à Jean figure le pape Pie IX. Dans les quatre pendentifs de la coupole (segments architecturaux permettant le passage du cercle, au bas de la coupole, au plan carré de la croisée), sont représentés les Quatre Pères de l'Eglise d'Occident: Jérôme, Ambroise, Augustin et Grégoire. Les vitraux: ces vitraux sont l'oeuvre de Richard Arthur Nüscheler (1877-1950). Cet artiste, peintre et maître verrier, avait un atelier à Boswil (canton d'Argovie). Nüscheler fait partie d'une famille d'artistes qui s'illustra déjà dès le milieu du 16ème siècle jusqu'au 20ème s. Nüscheler a créé les vitraux de l'église conventuelle de Königsfelden et restauré ceux de Valère en Valais. Les vitraux de l'église S. Maria de St-Gall datent de 1916-17. Les autels: la construction du maître-autel remonte à 1917 (par le sculpteur Louis Wethli junior, 1867 à 1940 de Zurich). Cette oeuvre remarquable est déjà imprégnée, nettement, du mouvement Art Déco qui se profile dans l'art.

•   Le grand orgue: voici, sans aucun doute, l'oeuvre maîtresse de cette église. C'est l'un des plus grands instruments à tuyaux en Suisse, comptant près de 80 jeux et entièrement construit dans notre pays. Ce fut le premier grand orgue à traction électrique en Suisse et il fut doté, de surcroît, d'un Fernwerk de 18 jeux logé dans les combles de la coupole de la croisée du transept (ce Fernwerk se jouait sur 2 claviers et un pédalier). Cet orgue monumental, longtemps resté discret, fut l'oeuvre de la Manufacture Willisau AG (cette Manufacture, fondée en 1927, à Willisau, dans le canton de Lucerne, a disparu depuis, suite à la crise de 1930-39). Cette Manufacture avait porté ses recherches dans le domaine des sommiers en facture d'orgues (plusieurs brevets déposés). Devenue manufacture avec une production pratiquement industrielle d'orgues, elle se présentait elle-même comme la plus moderne et la plus avancée de Suisse. Elle produisit plusieurs grands instruments dont on relève quelques rescapés importants en Suisse (exemple l'orgue de l'église catholique de Biberist, celui de Mümliswil et celui qui nous intéresse ici, à St-Gall). [Cette Manufacture est encore un peu présente à Willisau, par le facteur Heinrich Pürro AG Orgelbau]. Lors de l'attribution des travaux pour cet orgue à St-Gall, des offres furent demandées à des manufactures tant étrangères que suisses. L'offre de la Manufacture Willisau AG fut retenue car elle présentait l'une des meilleures adaptations de l'instrument à la Réforme alsacienne de l'orgue, critère à remplir qui figurait expressément dans le futur contrat. L'immense instrument, mis en chantier en 1927, pouvait déjà être inauguré en octobre 1928 (un véritable record pour l'époque, compte tenu de la taille de l'instrument). Nous recommandons vivement au lecteur l'article de M. François Comment (La Tribune de l'Orgue 59/2, 2007), article qui est mis en évidence et obtenable en un clic sur le site de la Manufacture d'orgues Kuhn de Männedorf. C'est cette manufacture qui transforma et modernisa la console en 1940 et qui, finalement, entreprit une restauration minutieuse du vaste instrument, pour une inauguration en 2008. L'intervention de Kuhn, en 1940, ne fit que moderniser la console sans toucher à la composition de l'orgue (toutefois, il y eut l'élimination des accouplements d'octaves, sauf les octaves aiguës III/I, III/P et II/P). En 1987, il y eut un nouveau relevage de l'instrument, toujours par la firme Kuhn. En 2006, 2007 puis 2008, Kuhn reprit l'entier de l'orgue avec au menu: câblage à neuf de l'orgue, dépoussiérage, remplacement des membranes du 3ème clavier et du Fernwerk, puis de l'ensemble de l'instrument avec révision de la Pédale. L'harmonisation réalisée en 1987 ne fut pas retouchée (on avait, en 1987, rendu les Principaux et les Mixtures un peu plus "agressifs", donnant à l'ensemble un Plénum plus brillant qu'à l'origine). Ces retouches de l'harmonisation étaient supportables compte tenu du temps de réverbération de l'immense nef (6,5 secondes à l'origine, ayant passé à 5 secondes grâce à un réaménagement intérieur qui suivit ensuite). 

•   Le Fernwerk de l'orgue: cette partie de l'orgue de St. Maria à St-Gall mérite un arrêt spécial. Voici le plus grand Fernwerk fonctionnel actuellement en Suisse. Rappelons que le Fernwerk est une partie de l'orgue principal, placée à distance de l'orgue de tribune et jouable depuis la console principale en tribune; en général le Fernwerk peut être un orgue de choeur indépendant, ou bien un corps de tuyaux disposés de manière discrète dans une partie haute de la croisée du transept. La facture allemande (mais aussi américaine) fut spécialisée, souvent, dans ce genre de prouesse (voir par exemple la réalisation du Dom de Passau). Le Fernwerk de St. Maria à St-Gall est disposé à la base de la coupole, le son étant dirigé vers le choeur et la croisée du transept. Ce Fernwerk de St-Gall est important: il se joue aux claviers II et III et au pédalier et comporte 18 jeux et un Tremblant. Les commandes des jeux du Fernwerk sont disposées au-dessus du 3ème clavier. La chambre d'écho du Fernwerk est un véritable tunnel en bois traversant le charpente en fer du toit. Les jeux des deux claviers disposent chacun d'une boîte expressive. Le moteur amenant l'air au Fernwerk est placé vers la tour de façade, pour ne pas être audible dans la nef. Entre les jalousies mobiles des deux boîtes expressives et la coupole, il y a donc un canal en bois aménagé pour le son, canal qui mesure près 8 m de long et possède une section 2 m sur 2. Le son débouche à travers une grille visible depuis le sol de la croisée du transept. Derrière cette grille, il y a encore des jalousies pour réduire le son, si nécessaire. Il faut noter que la pression de l'air arrivant au Fernwerk est particulièrement élevée: 150 mm de colonne d'eau pour le jeu de Tuba mirabilis par exemple. Cette construction se révèle vraiment unique en Suisse, dans de telles dimensions. Elle est pourtant relativement peu connue chez nous et à l'étranger. Ce monumental instrument constitue donc une curiosité pour l'amateur d'orgues. Si la cathédrale baroque de St-Gall se distingue par son orgue de choeur aux transmissions mécaniques souterraines, l'orgue de St. Maria de Neudorf/St-Gall se distingue par sa construction monumentale et un Fernwerk unique en Suisse. 


•   Composition des jeux de l'orgue Willisau / Kuhn de l'église St. Maria de St-Gall/Neudorf: se référer au site Internet de la Manufacture Kuhn (2008) en cliquant ici .  

[Se rappeler notre rubrique concernant les noms des jeux de l'orgue: cliquer ici ]. 


•   Documentation, liens Internet:

    -  brochure: Katholische Pfarrkirche St. Maria in St. Gallen-Neudorf, par Johannes Huber, édition: katholische Kirchgemeinde St. Gallen, 2005 (39 pages illustrées).

    -  article très complet de M. François Comment: cliquer ici (La Tribune de l'Orgue, 59/2, 2007),

    -  http://www.orgel-stmaria.ch/index.php/die-kirche/geschichte (histoire globale en allemand),

    -  http://www.orgel-stmaria.ch/images/orgel/Disposition.pdf (composition de l'orgue),

    -  http://www.orgel-stmaria.ch/index.php/orgel/bilder-der-orgel (vues de l'orgue),

    -  http://www.orgel-stmaria.ch/images/orgel/Broschuere_2012.pdf (galerie de vues, notamment du Fernwerk),

    -  http://ofsg.org/?page_id=196 (orgues en ville de St-Gall),

    -  http://www.flickr.com/photos/romandschulnigg/5515048878/ (vue de la nef et des orgues, ©),

    -  http://www.flickr.com/photos/romandschulnigg/5514436061/in/photostream/ (autre vue de cet orgue),

    -  http://www.die-orgelseite.de/bilder/sets/CH_SanktGallen_StMariaNeudorf.htm (galerie de mini-vues),

    -  http://www.die-orgelseite.de/disp/CH_SanktGallen_StMariaNeudorf.htm (article sur l'orgue avec compostion des jeux),

    -  http://www.picswiss.ch/StGallen/SG-19-01.html (photo de St-Gall, ©),

    -  http://static.panoramio.com/photos/original/19313253.jpg (vue extérieure de l'église, ©),

    -  liste des biens d'importance culturelle dans le canton de St-Gall: voir ici (cette église St. Maria),

    -  http://peter-fasler.magix.net/public/SGProfile7/sg_stg_neudorf.htm (autre lien pour l'orgue). 


•   Ci-dessus, en guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel de l'orgue Willisau / Kuhn de l'église St. Maria de St-Gall/Neudorf (canton de St-Gall). Les autres clichés personnels figurent dans la rubrique " photos " attenante à cette page de texte.


Vue extérieure de cette église: ci-dessous, à droite

Vue de l'église. Cliché personnel


Vue intérieure de la nef et du choeur: ci-dessous, à droite

Vue intérieure. Cliché personnel


Vue intérieure en direction de l'orgue: ci-dessous, à droite

Vue intérieure avec l'orgue. Cliché personnel


Vue d'un vitrail de Richard Arthur Nüscheler: ci-dessous, à droite

Vitrail montrant un ange, vers le déambulatoire. Cliché personnel


Situation de St. Maria sur le plan de St-Gall: ci-dessous, à droite

Emplacement de l'église dans St-Gall. Crédit: http://map.search.ch/st.gallen


Vue en coupe de l'église avec l'installation de l'orgue + Fernwerk: ci-dessous, à droite

Vue en coupe de l'église: orgue et Fernwerk. Source: http://www.orgel-stmaria.ch/images/orgel/Broschuere_2012.pdf

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage