WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Continents, pays, villes, lieux > Suisse > Vaud, canton > Rougemont (prieuré clunisien)
Continents, pays, villes, lieux
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre (Great Britain)
Australie
Autriche
Belgique
Canada
Danemark
Etats-Unis d'Amérique
France
Hollande (Pays-Bas)
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pologne
République tchèque
Suède
Suisse
Appenzell, canton et ville
Argovie, canton
Bâle-Campagne, demi-canton
Bâle-Ville, demi-canton
Berne, canton
Fribourg, canton
Genève, canton
Glaris, canton
Grisons, canton
Jura, canton
Lucerne, canton
Neuchâtel, canton
Nidwald, demi-canton
Obwald (demi-canton): Engelberg
Obwald (demi-canton): autres lieux
St-Gall, canton
Schaffhouse, canton
Schwyz (Schwytz), canton
Soleure, canton
Tessin, canton
Thurgovie, canton
Uri, canton
Valais, canton
Vaud, canton
Aigle (église, château)
Aigle, église catholique (orgue)
Apples (temple, orgue)
Aubonne (son Temple)
Avenches, Temple
Ballens (Temple, orgue, vitraux)
Bière (orgue Kuhn, vitraux)
Le Brassus (Temple, église cathol.)
Champagne, Temple
Château-d'Oex
Chavannes-près-Renens: orgue Felsberg
Chexbres (orgue Mutin-C.-Coll)
Commugny (église, vitraux)
Coppet (Temple, orgue Kuhn)
Corcelles-près-Payerne: orgue Mingot
Cossonay (chapelle catholique)
Cossonay (Temple, orgue Kuhn)
Cully (Temple: 2 orgues)
Echallens (église catholique)
Giez, le Temple
Grandson (orgue Mingot)
Lausanne (cathé.: vitraux, portail)
Lausanne, cathédrale
Lausanne (St-Augustin, chapelle)
Lausanne (Saint-Jean de Cour)
Lausanne (Saint-Joseph, cathol.)
Lausanne (St-François)
Lausanne (Eglise Ste-Thérèse)
Lausanne: Saint-Paul
Lausanne (Temple Villamont)
Lignerolle (Temple)
Littoral lémanique (monuments divers)
Montheron (abbaye: 2 orgues rares)
Morges (Temple)
Moudon (orgue du 18ème s.)
Nyon (égl. catholique, Temple)
Orbe (Temple, orgue Kuhn, vitraux)
Ouchy (Sacré-Coeur, orgue Füglister)
Payerne, église paroissiale
Payerne romane (abbatiale, orgue)
Prilly (église du Bon Pasteur)
Puidoux: chapelle réformée
Pully (église St-Maurice, cathol.)
Rolle (Temple, orgue Kuhn)
Romainmôtier (orgues, art roman)
Rougemont (prieuré clunisien)
Photos (Rougemont)
Saint-Cergue
Saint-George (église)
Saint-Saphorin (orgue Goll)
Saint-Sulpice (canton: Vaud)
La Sarraz (Temple, orgue Tschanun)
Le Sentier (orgue R. Nicole)
Le Sépey et Les Mosses
Tour-de-Peilz, La (orgue Mingot)
Vallorbe (Temple: orgue, vitraux)
Yverdon-les-Bains (Temple, orgue)
Yverdon-les-Bains (250 ans du Temple)
Yvonand (Temple)
Zoug, canton
Zurich, canton
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Rougemont (prieuré clunisien)


Canton de Vaud: Rougemont, ancien prieuré clunisien, château, orgue, vitraux

Orgue Dumas de l'église de Rougemont (1974). Cliché personnel (avril 2006)




Voici la petite ville de Rougemont, au-dessus de Château-d'Oex en montant en direction de Saanen et de Gstaad. L'histoire de Rougemont remonte vers 1080, ce qui est très vénérable (époque romane clunisienne). Sites à visiter sur Internet:




http://www.rougemont.ch/ .


-  site de la Fédération des Sites Clunisiens du monde occidental dont Rougemont fait partie: voir ici,


-  rubrique Wikipedia: cliquer ici .


http://www.rougemont.ch/net/Net_Rougemont.asp?sty=&NoOFS=5843&NumStr=60.20 .

    
-  galeries d'images de Rougemont (©): cliquer ici ,

       
http://www.swisscastles.ch/Vaud/chateau/rougemont.html ,


http://peter-fasler.magix.net/public/VDProfile3/vd_rougemont_prieure.htm (lien pour l'orgue). 


Vers 1085, le comte de Gruyère fait don aux moines de Cluny (en Bourgogne) du territoire encore inculte de Rougemont. Ce comte règne sur la vallée de la Sarine fribourgeoise, de Bulle à Montbovon. Le vassal du comte de Gruyère, le sire de Vanel, contrôle notamment Rougemont. Un Prieuré clunisien sera construit vers 1080 à Rougemont. Actuellement, si le Prieuré clunisien a été reconstruit sous forme d'un petit château qui abrita le Bailli bernois, sous l'occupation bernoise du canton de Vaud (vers 1556 à 1798), l'église romane, quant à elle, fut agrandie et légèrement transformée. Mais dans l'ensemble, au niveau des 3 nefs, notamment, l'église paroissiale de Rougemont est l'un des plus beaux témoins de l'art roman bourguignon en Suisse. A Rougemont, on contemple un art roman du 11ème siècle, à savoir assez primitif, trapu mais d'une grande beauté (rapprocher Rougemont de l'architecture de Romainmôtier). En 1115, il y eut un acte de confirmation de la donation du Prieuré de Rougemont à l'ordre de Cluny (on appelle cet acte la Pancarte de Rougemont). Au 15ème siècle, Berne étend sa puissance progressivement, notamment au Pays-d'Enhaut vaudois. Les gens du Pays-d'Enhaut feront les Guerres de Bourgogne, aux côtés des Confédérés, contre Charles le Téméraire. L'occupation bernoise va s'étendre de 1555 à 1798. Le Pays-d'Enhaut devient alors un bailliage bernois. Le bailli occupe le Prieuré, transformé en petit château. L'église sera un peu modifiée au niveau du choeur au début du 17ème siècle (choeur gothique plafonné de bois). La période bernoise, même si c'est une période d'occupation, sera un intervalle de prospérité relative. Mais les armées françaises de Napoléon, appelées après les adeptes de la Révolution, viennent libérer la Suisse du régime aristocratique de l'Ancien Régime. Les Bernois sont battus et doivent quitter le Pays-d'Enhaut dont les troupes étaient restées fidèles aux Bernois. En 1800, il y eut le grand incendie de Château-d'Oex. Vers le milieu du 19ème siècle, le tourisme anglais arrive au Pays-d'Enhaut. Une route va relier Rougemont à Château-d'Oex et à Aigle (vers la plaine du Rhône). Le 20ème siècle verra l'augmentation du tourisme dans cette vallée. On verra aussi la création du barrage hydroélectrique de l'Hongrin et la retenue d'eau de Rossinière.


Donc, à Rougemont, l'époque des Comtes de Gruyère va de l'an 1000 environ à 1554. L'époque bernoise (bailli) va de 1555 à 1798. L'indépendance vaudoise a lieu en 1798. Le général français qui écrasa les Bernois s'appelait Brune.


Bibliographie: consulter le site Internet de Rougemont, mentionné ci-dessus et la plaquette suivante, en vente à l'église:


Rougemont et son église, 900 ans d'histoire, par Alain Cheseaux, Pasteur. Imprimerie de Château-d'Oex, mai 1996.


L'église romane primitive de Rougemont était à 3 nefs avec transept et 3 absides romanes. A l'époque bernoise, le transept est raccourci et ne devient pratiquement plus visible; le choeur est agrandi: l'abside principale devient un choeur à 5 pans et les 2 absides latérales sont remplacées par des murs plats percés d'une baie. Ces transformations furent l'oeuvre du 6ème bailli bernois, Hans Wyss vers 1584 à 1588. Le cloître et le prieuré furent démolis à la Réforme et transformés en château destiné à accueillir le bailli. Les portes du cimetière autour de l'église datent de 1665. Les Bernois recouvrirent l'église d'un toit en bois fait de "tavillons" (toit toujours actuel). Le clocher reçut une flèche aiguë à la bernoise, comme celle des églises de Saanen et Gsteig toutes proches. Le grand orgue de Rougemont date de 1974. C'est un instrument magnifique dont la traction est mécanique. Dans le choeur de l'église, on remarque 3 beaux vitraux: le vitrail axial du choeur est l'oeuvre du peintre Rivier alors que les 2 autres vitraux du choeur sont de l'artiste Delachaux. La nef est voûtée d'un berceau de bois alors que les bas-côtés sont simplement plafonnés de bois également. Les peintures des arcs et des embrasures de fenêtres datent de la grande restauration de 1919 (elles s'inspirent de motifs du 13ème siècle et de motifs trouvés dans une autre belle église romane de Suisse: Romainmôtier). Il se dégage de l'ensemble architectural de l'église de Rougemont une grande paix et une intimité caractéristiques des sanctuaires romans primitifs du 11ème siècle.


Composition de l'orgue de Rougemont:

Clavier 1: Positif de dos avec Bourdon 8', Flûte 4', Doublette 2', Sesquialtera 2 2/3' + 1 3/5', Larigot 1 1/3'.

Clavier 2: Grand-Orgue avec Principal 8', Cor de chamois 8', Octave 4', Doublette 2', Mixture 3r, Trompette 8'.

Pédalier: Soubasse 16', Flûte 8'.

Instrument sorti des Etablissements Dumas de Romont. Orgue à traction mécanique. Merci au titulaire de cet orgue de nous en avoir aimablement communiqué la composition (M. W. Wezranowski).


En guise de vignette agrandissable de cette page, nous mettons un cliché personnel (en avril 2006) de l'orgue de l'église de Rougemont. Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Les autres clichés figurents dans la rubrique "photos" attenante à cette page de texte.

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage