WebPME
Retour à la page d'accueil OK     Plan du site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici :  Accueil > Art du Vitrail > Généralités
Continents, pays, villes, lieux
Orgues, Salles de Musique
Facteurs d’orgues
Facteurs de clavecins
Compositeurs (orgue)
Compositeurs (divers)
Clavecins
Orgues
Autres instruments
Musique (terminologie)
Architecture
Art du Vitrail
Généralités
Galerie photos vitraux
Vitraux Renaissance (cloître de Muri, CH)
Vitraux Renaissance (Sumiswald, CH)
Interprètes (orgue)
Autres interprètes div.
Interprètes (tous instruments)
Horlogerie
Bibliographie
Liens
Dernières nouvelles, mises à jour récentes
Généralités


Généralités sur l'Art du Vitrail

Villers-le-Lac (Franche-Comté, Doubs), vitrail de l'église. Cliché personnel



•  Cette rubrique propose de présenter quelques vitraux marquants de différentes époques du Moyen-Age à la Renaissance , sans négliger les vitraux contemporains pour autant. Ces derniers sont présentés au gré des rubriques de chaque église photographiée .

•  Sites Internet à visiter:


http://www.infovitrail.com/ ,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vitrail ,

-  http://www.vitromusee.ch/ ,

-  http://www.vitraux-jura.ch/f/presentation.htm ,

http://www.juravitraux.ch/f/home/ ,

-  vitraux de 1728 dans l'église bernoise de Frutigen: cliquer ici ,

-  vitraux du 17ème siècle de l'église réformée bernoise de Steffisburg: cliquer ici ,

-  vitraux de 1671 de l'église réformée de Ringgenberg: cliquer ici ,

-  vitraux de style Jugendstil (Art Nouveau allemand), église St-Michel de Zoug: cliquer ici ,

-  vitraux Art Nouveau en la Pauluskirche de Bâle: cliquer ici pour le lien interne (photos: 07.2008),

-  remarquables vitraux de la toute fin du 19ème s., cathédrale de Belfort: cliquer ici (photos: 07.2008),

-  remarquables vitraux de l'artiste Jean-François Comment (1989) en l'église catholique de Münchenstein (Bâle-Campagne): cliquer ici .


  Fabrication des vitraux ( texte sommaire ): si le style change avec les époques, la technique de fabrication des vitraux, faits d'éléments de verre sertis de plomb, est restée sensiblement la même qu'autrefois. Teintés dans la masse, les verres sont d'abord découpés selon le dessin composé par un artiste ou par le maître verrier. Ce dernier procède à la "mise en plombs" (chaque élément de verre est SERTI dans le ruban ou bande de plomb). L'excès de ces bandes de plomb est simplement coupé au couteau. Les JONCTIONS sont alors toutes assurées par des soudures sur les 2 faces du panneau du vitrail. Avant le montage du vitrail, les pièces de verre où l'on a DESSINÉ des détails à la grisaille sont disposés sur des plateaux recouverts de plâtre. Ils sont introduits dans un four spécial, appelé "moufle". La " grisaille " est une mixture d'un noir tirant sur le ton rouille et faite essentiellement d'oxyde de fer ("rouille") et de verre incolore réduit en poudre fine, le tout additionné de vinaigre. Les pièces du vitrail peintes avec la grisaille sont donc portée au four à haute température (un peu inférieure à celle de fusion du verre). Après cuisson, le dessin appliqué au pinceau aura fusionné avec le fragment de vitrail et ne pourra pas être effacé. Le vitrail de la Renaissance a fait beaucoup appel à cette technique de peinture sur vitrail à la "grisaille". Le MASTIC employé pour rendre le vitrail étanche fut fabriqué autrefois avec de la cendre additionnée d'huile de lin. Maintenant, on utilise le Blanc d'Espagne additionné d'huile de lin (Blanc d'Espagne = carbonate de Calcium pur).

Une technique moderne de fabrication du vitrail consiste à casser des morceaux de verre coloré avec un marteau selon le carton du créateur et à les disposer selon son schéma. Ensuite on coule du ciment entre les tessons. C'est le principe de la dalle ajourée. Les épaisseurs différentes des tessons de verre donnent un relief particulier au vitrail dans la lumière du soleil. Les couleurs du verre sont dues à l'emploi d'oxydes de différents métaux (fer, cuivre, cobalt...).

  Vignette en haut de cette page: un vitrail de l'église de Villers-le-Lac , département du Doubs, France (Franche-Comté), 19ème siècle. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.


•  Ci-dessous, lors d'un passage à Paris (en novembre 2009), nous avons photographié la coupole vitrée Art Nouveau (vers 1910) des Galeries Lafayette.


Vue d'un vitrail de style Jugenstil (1916), église de Reichenbach, Kandertal (canton de Berne): ci-dessous, à droite

Vitrail Jugendstil (Art Nouveau allemand, 1916). Eglise de Reichenbach. Cliché personnel (mars 2008)


Vue de la coupole et des balcons Art Nouveau, Galeries Lafayette, Paris: ci-dessous, à droite

Vitraux Art Nouveau de la coupole des Galeries Lafayette, Paris. Cliché personnel (nov. 2009)


Autre vue de cette coupole des Galeries Lafayette, Paris: ci-dessous, à droite

Autre vue de ces détails Art Nouveau, Galeries Lafayette, Paris. Cliché personnel (nov. 2009)

Informations :

•  Accueil: orgues et vitraux

•  Rafraîchir l'affichage: appuyer sur les touches ctrl et r 

•  Les photos personnelles de ce site sont la propriété intellectuelle exclusive de l'auteur (©) [mention: cliché personnel dans l'info-bulle de la photo]. Toute transgression du © sera traquée: veuillez indiquer honnêtement vos sources et prendre contact avec l'auteur... 


 
 
© 2007 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel
Retour Homepage